25e vendredi du Hirak : les manifestants insistent sur la rupture avec l'ancien système

Publié le : vendredi, 09 août 2019 18:18   Lu : 4 fois
25e vendredi du Hirak : les manifestants insistent sur la rupture avec l'ancien système

ALGER - Les citoyens ont manifesté pour le 25ème vendredi consécutif à Alger où ils ont repris les mêmes slogans appelant à la rupture avec l'ancien système et au départ de tous ses symboles.

Les manifestants, moins nombreux que d'habitude, ont parcouru pacifiquement les principales artères de la capitale avant de se rassembler au niveau de la Grande-Poste, la place Maurice Audin et le Boulevard Zighout Youcef où un important dispositif sécuritaire était déployé pour éviter tout dérapage, ont constaté des journalistes de l'APS.

Arborant l'emblème national, les manifestants ont entonné en chœur l'hymne national et des chants patriotiques en reprenant les slogans habituels appelant à l'indépendance de la justice, la démocratie et l'Etat de droit, ainsi que le jugement de tous ceux qui sont impliqués dans des affaires de corruption, de dilapidation et de détournement de deniers publics.

Les citoyens qui ont bravé la canicule qui sévit ces derniers jours, ont scandé des slogans appelant notamment au départ de tous les symboles de l'ancien régime et leur exclusion du dialogue national, comme ils ont réclamé la libération de tous les manifestants arrêtés depuis le début du Hirak.

Il est à signaler, à ce titre, la libération de Nadir Fetissi qui a été arrêté à Annaba pour port du drapeau amazigh lors des manifestations populaires pacifiques. L'annonce a été faite jeudi par le coordonnateur de l'Instance de dialogue et de médiation, Karim Younes.


Lire aussi: Marches pacifiques: libération du manifestant arrêté à Annaba pour port du drapeau amazigh


En outre, cette nouvelle journée de mobilisation intervient au lendemain du discours du général de corps d'Armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d'Etat-major de l'Armée nationale populaire (ANP), qui a réaffirmé lors de sa visite à la 1ère Région militaire à Blida, les positions "immuables" de l'ANP quant à son attachement au cadre constitutionnel pour résoudre la crise politique que traverse le pays.

Il a souligné également la nécessité d'adopter la voie du dialogue qui constitue la "meilleure issue" pour converger les points de vue et mener le pays vers la paix, estimant que ce dialogue doit être mené dans un climat empreint "de bonne intention, de sincérité et d'honnêteté et conduit par des personnalités nationales sincères, crédibles et compétentes".

La marche s'est déroulée dans le calme et, comme à l'accoutumée, des jeunes se sont portés volontaires pour porter aide et assistance à des manifestants qui ont eu des malaises, visiblement à cause de la forte chaleur et du taux d'humidité élevé en ce vendredi.

Les manifestants ont commencé à se disperser vers 17h00 cédant la place aux jeunes bénévoles qui ont, dans un geste de civisme et de citoyenneté, commencé à nettoyer les lieux.

25e vendredi du Hirak : les manifestants insistent sur la rupture avec l'ancien système
  Publié le : vendredi, 09 août 2019 18:18     Catégorie : Régions     Lu : 4 foi (s)   Partagez