Décès du photographe Kays Djilali

Publié le : dimanche, 14 juin 2020 17:34
Décès du photographe Kays Djilali

ALGER- Le photographe et maquettiste Kays Djilali, qui a illustré avec ses remarquables photographies une dizaine d'ouvrages et livres d'art, est décédé dimanche en France à l'âge de 59 ans, a-t-on appris auprès de son éditeur.

Le photographe a exposé ses œuvres dans plusieurs galeries en Algérie et à l'étranger notamment au Maroc, en Chine et en Russie.

Il a fait découvrir la ville d'Alger autrement aux lecteurs des beaux-livres "10 balades à Alger" (2007) de Karrine Thomas et Philomène Bon et de "Alger sous le ciel" de Nina Bouraoui et Malek Allaoua.

Il signe également l'ouvrage "Aurès vivre la terre chaouie" en 2011 dédiée à la beauté des paysages et à la richesse des Aurès et qui sera suivi par l'exposition "Aurès, patrimoine, mémoire et résistance" en 2016 à Alger.

Avec le photographe Yacine Ketfi, Kays Djilali avait contribué avec ses remarquables prises de vue à l’illustration de "Le patrimoine de l`eau en Algérie, mémoire et permanence" (2012), un beau-livre regroupant les travaux d’une dizaine d’auteurs sur la problématique de l’eau en environnement urbain, montagnard et saharien.

L'objecti de Kays Djilali a égalemnt sublimé la beauté de la ville des pnts suspendu avec des clichés publiés dans "Constantine: mémoire, patrimoine et passion" (2017) de Noureddine Nesrouche.

Dans le cinéma, Kays Djilali est coréalisateur avec Djamel Benramdane de "Le piège" (2006), un long métrage documentaire consacré au quotidien tourmenté des migrants subsahariens dans les pays du Maghreb, un sujet que le photographe avait également développé en beau-livre en 2008 intitulé "La nuit sur la figure", préfacé par le romancier Yasmina Khadra.

Décès du photographe Kays Djilali
  Publié le : dimanche, 14 juin 2020 17:34     Catégorie : Culture     Lu : 139 foi (s)   Partagez