Suzanne Scholte: la communauté internationale doit réclamer le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination

Publié le : jeudi, 29 mars 2018 14:49   Lu : 1 fois
Suzanne Scholte: la communauté internationale doit réclamer le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination
Photo APS

WASHINGTON - La communauté internationale ne doit cesser de réclamer le droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination, a indiqué la présidente de l’ONG américaine, Défense Forum Foundation, Suzanne Scholte.

"Nous devons continuer à réclamer la fin des crimes commis par le régime marocain contre le peuple du Sahara occidental et à défendre le droit des Sahraouis à l'autodétermination" (Suzanne Scholte)

"Nous devons continuer à réclamer la fin des crimes commis par le régime marocain contre le peuple du Sahara occidental et à défendre le droit des Sahraouis à l'autodétermination", a déclaré Suzanne Scholte à l’APS à la veille de sa participation à Alger à une conférence internationale de deux jours sur le droit des peuples à la résistance.


Lire aussi: Sahara occidental occupé: Sidati alerte l'UE sur la "gravité de la situation" des droits de l'homme


"C’est un événement très inspirant pour moi car il rassemble des gens de pays et de contextes différents mais qui ont comme moi à cœur le peuple sahraoui", a ajouté Scholte qui préside également l’ONG US-Western Sahara Foundation.

 

 

La lauréate du prix de la paix de Séoul a souligné qu’elle partageait avec les participants à cette conférence "un lien commun", celui de défendre avec conviction "le droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination". "Ce droit lui a été refusé, on ne peut tolérer cette situation", a-t-elle affirmé.

"J'espère ardemment que cette conférence hâtera le jour où l'occupation brutale du Sahara occidental prendra fin et que les Sahraouis vivant dans les camps de réfugiés depuis l'invasion illégale du Maroc puissent retourner dans leur patrie", a-t-elle ajouté, s’indignant des violations subies par les Sahraouis sous le régime du roi Mohamed VI.

Deux grandes ONG américaines participent à cette rencontre internationale, inscrite sous le signe de solidarité avec le peuple sahraoui.

Outre Defense Forum Foundation, la Fondation Kennedy devrait également prendre part à cette conférence qui va accueillir une centaine de participants venus de 53 pays.

La rencontre, la sixième du genre, vise à briser l’embargo médiatique imposé par le Maroc dans les territoires occupés et se veut aussi une rencontre d’échange entre les participants pour réaffirmer le droit du peuple sahraoui de résister à l’occupation marocaine.

Co-organisée par le Comité national algérien de solidarité avec le peuple sahraoui et l’ambassade de la République arabe sahraouie démocratique à Alger, la conférence sera présidée par le chef d’Etat sahraoui, Brahim Ghali.

Suzanne Scholte: la communauté internationale doit réclamer le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination
  Publié le : jeudi, 29 mars 2018 14:49     Catégorie : Monde     Lu : 1 foi (s)   Partagez