"Des athlètes ont été privés de bourses obtenues par le COA"

Publié le : lundi, 30 décembre 2019 16:52   Lu : 1 fois
"Des athlètes ont été privés de bourses obtenues par le COA"

ALGER - Plusieurs athlètes algériens ont été empêchés de bénéficier de bourses obtenues par le Comité olympique et sportif algérien (COA) auprès notamment du CIO, pour les aider à bien préparer les importantes échéances à venir, dont les JO de 2020 à Tokyo, a regretté lundi le président du COA Mustapha Berraf.

"Comme à l'accoutumée, le COA a fait tout ce qui était en son possible pour aider les athlètes algériens dans leur préparation en vue des importantes échéances internationales à venir, dont les Olympiades de 2020 à Tokyo. Nous avons réussi à obtenir 96 bourses pour nos sportifs, mais une autorité supérieure a empêché plusieurs d'entre eux d'en bénéficier" a déclaré Berraf en conférence de presse, au Musée Olympique de Ghermoul.

Berraf a qualifié cette opposition de "regrettable pour le sport national", car selon lui "si les athlètes en question avaient bénéficié de cette bourse, ils auraient probablement augmenté, et de manière significative, le nombre de qualifiés aux JO de Tokyo".

Le président du COA a expliqué en effet que le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) a considérablement réduit ses prérogatives au cours des derniers mois, ajoutant que personnellement, il a "préféré éviter la confrontation", dans le seul souci de ne pas envenimer les choses, car conscient que cela serait préjudiciable au sport national.

"Il y a trois ans, le COA s'était engagé à réhabiliter à ses frais le stade d'athlétisme du complexe-olympique Mohamed Boudiaf d'Alger. C'était pour éviter de revoir des athlètes comme le décathlonien Larbi Bourrada travailler et récupérer dans les mêmes conditions que pour les JO de Rio.


Lire aussi: L'APS lance son sondage des meilleurs athlètes 2019


Mais le directeur de l'époque, Youcef Kara, avait refusé notre aide, affirmant que c'était déjà pris en charge. Or voilà, trois ans plus tard, le stade d'athlétisme est toujours dans le même état déplorable, et Bourrada se préparer toujours sur le bitume".

Le président du COA est même allé plus loin en anticipant un éventuel échec de la participation algérienne aux JO de Tokyo, à cause de cette situation, tout en s'en lavant les mains.

"Si demain échec il y a, le COA n'en sera pas responsable, car il a fait ce qu'il avait à faire. Ce sera aux personnes responsables de cette situation d'assumer leurs responsabilités", a-t-il considéré.         

Berraf a conclu en rappelant qu'il "existe des moyens légaux" pour chaque chose et que si quelqu'un convoite le poste de président du COA, il n'a qu'à passer par les urnes.

"C'est dans la nature humaine d'être ambitieux, et je comprends parfaitement le fait que certaines personnes essayent de viser plus haut. Toujours est-il qu'il y a une manière appropriée pour cela" a-t-il précisé.

"Des athlètes ont été privés de bourses obtenues par le COA"
  Publié le : lundi, 30 décembre 2019 16:52     Catégorie : Sport     Lu : 1 foi (s)   Partagez