Oran: rush sans précédent sur les maillots contrefaits des "Verts"

Publié le : mardi, 16 juillet 2019 18:00   Lu : 15 fois
Oran: rush sans précédent sur les maillots contrefaits des "Verts"

ORAN- Le grand engouement que suscite l'équipe nationale de football, qui a surpris les spécialistes et les non-spécialistes par son remarquable parcours en Coupe d'Afrique des nations (CAN) où elle a atteint la finale, a contribué à "booster" les ventes des articles des "Verts" à l'image de leurs maillots et autres produits dérivés.

En effet, il n'existe désormais plus de magasin de vêtements en Algérie, notamment à Oran,  où le maillot national n'est pas mis en vente, aux côtés d'autres produits symbolisant les couleurs nationales et ce, depuis que les protégés de Djamel Belmadi ont commencé à enchaîner les victoires dans les stades égyptiens.

Outre les magasins officiels et les zones commerciales où le maillot national est vendu, les marchés populaires, tels que celui de ''M'dina J'dida'', connaissent une demande sans précédent pour ce maillot et pour l'emblème national, un autre produit déjà très prisé depuis l'avènement du ''Hirak'' populaire du 22 février dernier.

L'occasion est ainsi propice pour ceux activant dans le commerce illégal de tirer un maximum de profit du retour de l'équipe nationale algérienne au-devant de la scène footballistique continentale après plusieurs années de déclin. Ces commerçants n'hésitent pas à "occuper" les trottoirs du centre-ville ou même des quartiers connus pour leur grande activité commerciale par la présence de magasins "haut standing", à l'image du quartier de ''Choupot''.

C'est le résultat d'une demande croissante pour les maillots des ''Verts'', même si la plupart d'entre eux sont issus du marché de la contrefaçon et qui se vendent pour des prix allant de 1.000 à 2.500 DA, ce qui est loin du prix du maillot officiel exposé dans les principaux magasins de l'équipementier officiel de la Fédération algérienne de football (FAF), au prix de 8.500 DA.

Ce prix avait été annoncé par la FAF avant le début de la compétition continentale. Son annonce avait coïncidé avec la réception des nouveaux maillots et équipements de l'équipe nationale quelques semaines après la polémique suscitée par le renouvellement du contrat avec l'équipementier en question, et née de la qualité des anciens maillots fournis aux équipes nationales, jugée en-deçà des attentes.

Les Oranais, comme tous les Algériens sûrement, se retrouvent désormais dans un état de confusion car, pour la plupart d'entre eux, il serait difficile de s'offrir le maillot officiel en raison de son coût élevé, ce qui les pousse à se diriger vers les produits contrefaits, nonobstant leur mauvaise qualité.


CAN-2019: les "Verts" droit au but


Cette réalité la traduit si bien Elyes, un revendeur de vêtements au niveau marché populaire de ''M'dina J'dida'' qui a déclaré à l'APS avoir agi à sa manière pour fournir des maillots et autres produits dérivés aux couleurs nationales afin de répondre aux demandes croissantes de la clientèle depuis la fin du premier tour de la compétition africaine en particulier, un tour au cours duquel les joueurs de l'équipe nationale ont affiché clairement leurs ambitions, ce qui a poussé leurs fans à se remettre à rêver.

Le commerçant a révélé que les magasins et boutiques du marché de ''M'dina J'dida'' ne sont plus en mesure de répondre aux nombreuses demandes des citoyens de tous les âges, au fur et à mesure que l'équipe nationale enchaînait les bons résultats. Il s'attend d'ailleurs à ce que cette demande augmente encore maintenant que les "Verts" ne sont plus qu'à une marche d'un deuxième trophée africain dans l'histoire du football algérien.

 

==Le maillot des années 80 ressuscité==

 

Dans la foulée, certains ont eu l'idée de confectionner à leur manière le maillot des ''Fennecs'' des années 1980, un maillot qui rappelle les périodes florissantes du football algérien quand il avait notamment brillé durant la Coupe du monde d'Espagne 1982, malgré sa sortie au premier tour.

Cette idée a eu le mérite de réhabiliter la marque algérienne ''Sonitex'', disparue du marché depuis plusieurs années, mais les spécialistes de la ''contrefaçon'' ont réussi à confectionner le même maillot porté par les légendes du sport le plus populaire au pays face à des grosses cylindrées mondiales, à l'image de l'Allemagne et du Brésil.

"La demande pour les anciens maillots de l'équipe nationale algérienne est si grande que les supporters des Verts voient désormais en ce maillot fabriqué à l'époque par Sonitex comme un porte-bonheur pour l'actuelle génération de la sélection", a déclaré pour sa part Mourad, propriétaire d'un magasin d'articles sportifs à Choupot.

Et aussi paradoxal que cela puisse paraître, cette idée n'avait pas pourtant germé dans les esprits de ses auteurs lorsque l'Algérie s'était qualifiée pour les Coupes du monde de 2010 et 2014, soit deux périodes fastes de l'histoire du football algérien.

Néanmoins, Saïd, croisé en train d'acheter les maillots de l'équipe nationale pour ses enfants, affirme que les produits proposés dont les maillots et les survêtements de l'équipe nationale risquent de s'avérer dépassés par le temps, vu que dès vendredi prochain, l'Algérie, qui affrontera le Sénégal en finale de la CAN, pourrait bien accrocher une deuxième étoile sur son maillot. L'actuel ne portant qu'une seule étoile illustrant le seul trophée continental remporté par l'équipe nationale et qui remonte à l'édition de 1990 organisée par le pays.

Il est clair que les plus optimistes parmi les spécialistes de la contrefaçon seraient actuellement en train de préparer de nouveaux produits aux deux étoiles pour qu'ils soient prêts à les commercialiser dès que le capitaine des "Verts", Riyad Mahrez, soulève le trophée, vendredi prochain au Cairo Stadium. C'est le souhait de tout un peuple.

 

Media

Oran: rush sans précédent sur les maillots contrefaits des "Verts"
  Publié le : mardi, 16 juillet 2019 18:00     Catégorie : Sport     Lu : 15 foi (s)   Partagez