Ligue 1-MC Oran: la fin du cauchemar pour les Oranais

Publié le : lundi, 27 mai 2019 13:14   Lu : 5 fois
Ligue 1-MC Oran: la fin du cauchemar pour les Oranais
Photo APS Archives

ORAN - Le MC Oran a réussi finalement à se maintenir en Ligue 1 de football Mobilis grâce à sa victoire à domicile face au NA Hussein Dey (3-2), dimanche soir dans le cadre de la 30e et dernière journée du championnat.

Les milliers de fans oranais, présents dans le stade Ahmed-Zabana, qui a ouvert pour la troisième fois de suite ses portes gratuitement au public, ont poussé un grand ouf de soulagement au coup de sifflet final de l’arbitre.

C’est que le club-phare de la capitale de l’Ouest venait de vivre une autre saison tumultueuse ayant failli l’envoyer au purgatoire, exactement comme ça a été le cas en 2008.


Lire aussi: Ligue 1 (30e et dernière journée): lutte à distance pour le titre et le maintien


Heureusement pour les "Hamraoua" que leur équipe a réussi à reprendre entre ses mains son destin, lors des toutes dernières journées de la compétition, surtout après le nul ramené au cours de la 29e journée du terrain du leader l’USM Alger.

Contre le NAHD, les Oranais se devaient de l’emporter pour être à l’abri de toute mauvaise surprise, mais le suspense a trop duré, puisqu’au début de la deuxième période, le score était toujours de parité, contre un adversaire qui s’est pourtant déplacé avec un effectif de 16 éléments composé essentiellement de jeunes.

Cependant, le plus important pour les locaux était la victoire, parvenant ainsi à engranger leur huitième point sur douze possibles pendant les quatre derniers matchs du championnat, soit depuis l’enclenchement de l’opération de sauvetage confiée à un encadrement technique partiellement renouvelé et dirigé par Nadir Leknaoui, qui venait de faire accéder l’US Biskra en Ligue 1.

 

Belhadj: "Je démissionnerai avant l’Aïd"

 

A présent que les Mouloudéens ont réussi à sauver leur saison qu’ils avaient pourtant abordée avec l’ambition de mettre un terme à près d’un quart de siècle de disette - leur dernier trophée remonte à 1996 -, les fans du club exigent à présent une "révolution" à tous les niveaux pour éviter de revivre le même cauchemar lors des exercices à venir.

Cette "révolution" devra se faire sans le président Ahmed Belhadj, qui a réitéré à la presse, à l’issue du match face au NAHD, sa décision de jeter l’éponge.


Lire aussi: Ligue 1 Mobilis: le MC Oran bien parti pour jouer sa 55e saison parmi l’élite


Belhadj, dit "Baba", a indiqué qu’il comptait déposer sa démission "avant l’Aïd El Fitr" et ce, après cinq années passées aux commandes de la formation d’El Bahia, au cours desquelles il a échoué à atteindre son objectif de redorer le blason terni du club.

Evoquant l’éventualité de voir la transaction avec l’entreprise "Hyproc Shipping", qui a signé en janvier passé un protocole d’accord en vue de racheter la majorité des actions du club professionnel, tomber à l’eau, Belhadj a précisé que "si par malheur cette hypothèse venait à se produire, les actionnaires devront trouver un nouveau président capable de relever le défi".

Ligue 1-MC Oran: la fin du cauchemar pour les Oranais
  Publié le : lundi, 27 mai 2019 13:14     Catégorie : Sport     Lu : 5 foi (s)   Partagez