Séminaire "Femme et Sport": beaucoup de progrès ont été accomplis

Publié le : samedi, 09 mars 2019 15:43   Lu : 5 fois
Séminaire "Femme et Sport": beaucoup de progrès ont été accomplis

ALGER - Le président du Comité olympique et sportif algérien (COA), Mustapha Berraf, a indiqué samedi à Alger "que beaucoup de progrès ont été accomplis en matière de la promotion de la femme au sein des instances sportives nationales, mais restent tout de même insuffisants".

"La promotion de la femme au sein du mouvement sportif algérien nécessite l'adhésion de tous, notamment le Comité olympique et sportif algérien et le ministère de la jeunesse et des sports. Les choses n'avancent pas suffisamment bien, je le reconnais, mais nous sommes sincèrement sur la bonne voie à travers l'intronisation des femmes au sein des assemblées générales des fédérations sportives.", a déclaré Berraf dans son allocution à l'ouverture du séminaire "Femme et Sport" en présence du ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab.

Le président du COA, également président de l'Association des Comités nationaux olympiques africains (ACNOA), a appelé les "instances sportives algériennes à redoubler d'efforts pour que les femmes soient beaucoup plus représentatives jusqu'à ce qu'on arrive à une parité qui permet à l'Algérie d'avoir un nombre important au sein des instances internationales.".

"Le sport est l'une des plateformes les plus puissantes pour promouvoir l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes et des jeunes filles. En tant que chef de file du Mouvement olympique, le COA a une énorme responsabilité en matière d'égalité des sexes, un droit d'une importance capitale et un principe fondamental de la Charte olympique.", a dit Berraf.

De son côté, Oucherif Messaouda Khelili, fraîchement installée à la tête de la direction des sports du COA, a présenté une intervention sur l'évolution, le rôle et le statut de la femme dans le sport, notamment le dossier "Femme et sport" en Algérie.

"Le dossier femme et sport en Algérie a eu la part qui lui revient, mais dans le domaine de la pratique sportive, son organisation et surtout sa prise en charge, il reste des insuffisances à combler. Beaucoup de facteurs socio-culturels et socio-économiques continuent d'inhiber et de bloquer la pratique féminine, et ce, malgré les textes officiels favorables.", a estimé Mme Khelili, ex-directrice de la Jeunesse et des Sport de la wilaya de Boumerdes.

Toutefois, l'intervenante a mis en exergue les avancées constatées en matière de la promotion de la femme au niveau des textes de lois mais, selon elle, leurs mises en œuvre restent "timides".

"Dans les fonctions dirigeantes ou sont les femmes?", s'est- elle interrogée, répondant que  "cette faiblesse est engendrée aussi bien par le manque de pratique que par des blocages.".

Pour sa part, le Docteur Salima Zaki Bounemri a mis en exergue les progrès réalisés par le sport féminin depuis la réforme sportive en 1977 qui lui donna une véritable impulsion ainsi que l'importance accordée par le législateur qui a élaboré un texte qui exige l'implication des femmes dans la gestion des instances sportives.

"Malheureusement, la réalité du terrain est tout autre. Cet état de fait s'explique à titre d'exemple par le fait qu'aucune femme ne soit à la tête d'une fédération, sachant que la contribution des femmes à des postes de direction, peut être source de diversité et peut promouvoir une évolution positive du sport, en fournissant de nouvelles normes, valeurs, attitudes, connaissances et capacités afin d'accroître les talents disponibles dans des domaines comme le management sportif, l'entrainement ou le journalisme sportif.", a fait savoir Bounemri.

Le séminaire "Femme et Sport" a vu la participation des champions olympiques, à l'image de Hassiba Boulmerka, Nouria Benida-Merrah, Abderrahmane Hamad, Mohamed Allalou et des personnalités du monde sportif et politique.

Séminaire "Femme et Sport": beaucoup de progrès ont été accomplis
  Publié le : samedi, 09 mars 2019 15:43     Catégorie : Sport     Lu : 5 foi (s)   Partagez