Lutte/Championnats méditerranéens: 88 médailles dont 41 en or pour l’Algérie

Publié le : dimanche, 01 avril 2018 13:48   Lu : 30 fois
Lutte/Championnats méditerranéens: 88 médailles dont 41 en or pour l’Algérie

ALGER - Les sélections algériennes des luttes associées ont décroché 88 médailles (41 or, 29 argent et 18 bronze), à l’issue de la troisième et dernière journée des Championnats méditerranéens cadets, juniors et seniors (garçons et filles), organisés du 29 au 31 mars à Alger.

Au total, 230 athlètes représentant 11 pays dont l’Algérie, engagée avec un nombre important de 92 lutteurs, ont pris part à cette 3e édition, contre seulement 6 pour la France, 3 pour la Serbie, 6 pour le Portugal, 7 pour l'Italie, 3 pour le Maroc, 3 pour la Palestine, 9 pour l'Egypte et 11 pour la Syrie. Après l'Algérie, les délégations grecque et tunisienne ont été les plus importantes avec respectivement 50 et 40 lutteurs.

Lors de la première journée de la compétition, les seniors algériens (messieurs et dames), avec 30 médailles (11 or, 11 argent et 8 bronze), ont dominé les finales, un bilan "largement satisfaisant" pour l’entraîneur national de lutte gréco-romaine, le Roumain Cornel Rusu Dimitru.

En lutte gréco-romaine, la sélection algérienne a terminé les épreuves avec un total de 10 médailles (8 or, 1 argent et 1 bronze), devant la Grèce qui s’est contentée de deux médailles d’or.

Les médailles d’or ont été l’oeuvre de Sid Azara Bachir (87 Kg), Doulache Chawki (82 Kg), Akrem Boudjemline (77 Kg), Tarek Aziz Benaïssa (72 Kg), Ishak Gaiou (67 Kg), Naanaa Mohamed Cherif (63 Kg), Laouini Abdenour (60 Kg) et Fergat Abdelkrim (55 Kg).


Lire aussi: Lutte/championnats méditerranéens: 29 médailles pour l’Algérie, les cadets sacrés par équipes


"Nous sommes très satisfaits du travail accompli par les lutteurs de la gréco-romaine qui ont répondu présent lors de cette compétition marquée par une concurrence très rude de la part des Grecs. Nous avons très bien préparé ce rendez-vous méditerranéen grâce aux efforts consentis par la fédération qui nous a donné tous les moyens nécessaires pour une meilleure prise en charge des athlètes", a déclaré à l’APS, Cornel Rusu Dimitru.

Les Algériens de la Gréco-romaine ont confirmé une nouvelle fois leur progression dans ce style de lutte qui demande beaucoup de travail et de maîtrise technique, en décrochant la première place par équipes, devant les  initiateurs de cette spécialité, à savoir les Grecs.

En lutte libre, dix médailles (3 or, 1 argent et 6 bronze) ont été décrochées par les Algériens. Les trois médailles d’or ont été remportées par Fardj Mohamed (97 Kg), Bouchaib Chemsedine (70 Kg) et Kaetb Salahedine (57 Kg).

 

Mention spéciale pour les jeunes catégories

 

La lutte féminine a également participé à la consécration algérienne lors de cette première journée, en décrochant dix médailles (9 argent et 1 bronze).

La sélection algérienne juniors (garçons et filles) a aussi brillé lors de ce rendez-vous méditerranéen, en décrochant 25 médailles (14 or, 5 argent et 6 bronze).

En lutte libre, la sélection masculine a remporté la première place par équipes après avoir décroché neuf médailles (7 or et 2 bronze). Les sept médailles d’or ont été l’oeuvre de Kateb Salahedine (57 Kg), Lakel Amine (62 Kg), Lakel Fares (70 Kg), Mehnane Adhim (86 Kg), Kibir Waleaddine (92 Kg), Farege Mohamed (97 Kg) et Oussama Abdellaoui (79 Kg).

Les juniors algériens se sont également illustrés en lutte gréco-romaine en remportant neuf médailles (4 or, 3 argent et 2 bronze). Les médailles d’or ont été remportées par Naanaa Mourtada (60 Kg), Merabet Abdelmalek (63 Kg), Moumen Amar (72 Kg) et Benmerzouga Walid (130 Kg).

En lutte féminine, les Algériennes ont remporté sept médailles (3 or, 2 argent et 2 bronze), alors que la Tunisie a terminé à la première place de la compétition avec un total de six médailles (5 or et 1 argent).

Les trois médailles d’or algériennes ont été décrochées par Boura Farah (55 kg), Khelal Lina (65 Kg) et Amoura Sandra (72 Kg).

Lors de la troisième et dernière journée, les cadets algériens (garçons et filles) ont remporté 33 médailles (15 or, 14 argent et 4 bronze), une récolte réalisée grâce à la lutte féminine qui a dominé les débats avec un total de 11 médailles (5 or, 5 argent et 1 bronze).

Lutte/Championnats méditerranéens: 88 médailles dont 41 en or pour l’Algérie
  Publié le : dimanche, 01 avril 2018 13:48     Catégorie : Sport     Lu : 30 foi (s)   Partagez