JM : Bidani offre la 20e médaille d’or pour l’Algérie, la natation en bronze et le handball déçoit

Publié le : mardi, 05 juillet 2022 11:21   Lu : 106 fois
JM : Bidani offre la 20e médaille d’or pour l’Algérie, la natation en bronze et le handball déçoit

ORAN - L’haltérophile Walid Bidani a offert à l'Algérie sa 20e médaille d'or aux Jeux méditerranéens Oran 2022 lors de la 9e journée des Jeux méditerranéens, marquée également par les deux breloques de bronze de la natation obtenues par Oussama Sahnoune sur 50m nage libre et Jaouad Syoud sur 200m papillon.

La palme d’or de cette 9e journée, disputée lundi, revient sans aucun doute à l’haltérophile Walid Bidani,(+102kg) qui a été sacré à l’épreuve de l’arraché après avoir soulevé une barre à 202 kg au troisième essai, signant un nouveau record d'Afrique, devant le Syrien Man Asaad (197 kg) et l'Egyptien Ahmed Gaber (170 kg).

Soutenu par un grand public oranais venu spécialement au Palais des expositions pour l’encourager, Bidani s’est montré très confiant, se permettant même le luxe de s'offrir une deuxième médaille d’argent à l’épaulé-jeté, en soulevant une barre à 135 kg, derrière le Syrien Man Asaad (147kg), médaillé d’or.

Après son succès, le natif de Maghnia a poussé un coup de gueule par rapport à sa préparation, qu'il a jugé "insuffisante pour un athlète qui vise le podium".

"Je suis très heureux de remporter ces médailles en dépit d'une préparation médiocre voir faible avec peu de moyens. Malgré cela j'ai travaillé très dur et le résultat est là", a déclaré le champion algérien à l'APS.

Son compatriote Aymen Touairi (-102kg), n’a pas eu la même réussite, en échouant au pied du podium à l’arraché (4e) et à l'épaulé-jeté (5e).

"Je suis satisfait de mes charges aux JM-2022. J’étais à l’arrêt forcé depuis quatre années à cause d’une méchante blessure. Aujourd’hui, j’ai relevé le défi de prendre part aux JM d’Oran", a déclaré Touairi.

La moisson de cette 9e journée a également été enrichie par deux nouvelles médailles de bronze aux épreuves de la natation, qui se déroulent au Centre nautique du complexe olympique Miloud Hadefi, grâce aux nageurs Oussama Sahnoune sur le 50m nage libre et Jaouad Syoud sur le 200m papillon.

Après avoir été sacré sur le 200m quatre nages, Syoud s’est contenté de la médaille de bronze sur 200m papillon, une épreuve remportée par l’Italien Faraci Claudio Antonino (1 :57.09), devant le Grec Vazaios Andreas (1 :57.92).

Même chose pour Oussama Sahnoune qui s’est adjugé le bronze sur le 50m ange libre, avec un chrono de 22.22, laissant la victoire finale au Grec Gkolomeev Kristian (21.91), devant le Portugais De Almeida Silva Miguel (22.01).

Par ailleurs, la deuxième et dernière journée des épreuves de Taekwondo a vu l’élimination dès les premiers tours des quatre taekwondoistes algériens encore en lice comme lors de la 1re journée, à savoir Atoui Saïdi (-58 kg), Islam Guetfaïa (-80 kg), Racha Othmani (-67 kg) et Assia Kadi (-67 kg).

Après avoir passé l'écueil du Macédonien Marko Avramuski en huitième de finale, Atoui a été éliminé en quarts de finale contre l'Espagnol Adrian Vicente Yunta (28-8).

Idem pour Assia Kadi, qui s'est faite sortir en quarts de finale, par la Turque Nafia Kus (20-00), alors que les deux autres représentants algériens dans cette compétition, Racha Othmani et Islam Guetfaïa, ont été sortis dès le premier tour, respectivement, contre la Turque Mervenur Evci (17-6) et le Tunisien Firas Katoussi (26-5).

Les quatre taekwondoistes algériens qui s'étaient faits éliminer lors de la première journée de compétition, disputée dimanche, sont Hani Tebib (-68 kg), Abdelmalek Bendaïkha (+80 kg), Nada Baâtouche (-49 kg) et Samia Zeggane (-57 kg).

En sports collectifs, l’équipe nationale masculine de handball s’est inclinée face à son homologue tunisienne au terme de la deuxième prolongation 39-35 (temps réglementaire 26-26, mi-temps : 12-13), en match de classement pour la 5e place, terminant sa participation à ce rendez-vous méditerranéen à la 6e place, progressant d’une place par rapport aux derniers JM-2018 disputés à Tarragone.

Le Sept national a échoué à se qualifier pour le dernier carré, en s’inclinant samedi face à l’Espagne (31-19), lors de la 5e et dernière journée du tour préliminaire. Auparavant, les "Verts" se sont imposés face à la Turquie (32-27) et la Grèce (35-25), et ont fait match nul face à la Macédoine du Nord (24-24).

Le même scénario pour la sélection féminine qui s'est inclinée face à la Macédoine du Nord 23-31 (mi-temps : 12-17), en match de classement pour la 7e-8e places, bouclant sa participation à la 8e et dernière place du classement, avec un bilan de quatre défaites en autant de matchs.

En escrime, la meilleure performance algérienne de cette deuxième journée, consacrée à la spécialité de l'épée, a été réalisée par Maroua Gueham qui s’est qualifiée en 16e de finale, en battant la représentante de la Macédoine du Nord Iskra Damjanoska (4-1).

Dans les matchs de poule, Gueham a perdu quatre confrontations: contre la Française Eloise Vanryssel (4-3), l'Italienne Roberta Marzani (5-1), la Libanaise Abou Jaoude (2-1) et la Turque Gokce Gunac (5-0).

En revanche, Yousra Zeboudj, Malek Leia Racha, Mohamed-Cherif Kraria et Menaouer Benreguia ont été sortis dès la phase de groupes.

Dimanche, l’Algérienne Saoussen Dlindah Boudiaf avait offert la première médaille d’or à l’escrime algérien aux épreuves du sabre féminin, en battant en finale l'Italienne Rebecca Gargano (15-7).

A l’issue de la 9e journée des jeux méditerranéens 2022 d’Oran (25 juin-6 juillet), l’Algérie occupe la 4e place au classement général avec un total de 52 médailles (20 or, 16 argent et 16 en bronze), réalisant du coup sa meilleure moisson dans ses participations aux joutes méditérannéennes.

JM : Bidani offre la 20e médaille d’or pour l’Algérie, la natation en bronze et le handball déçoit
  Publié le : mardi, 05 juillet 2022 11:21     Catégorie : Sport     Lu : 106 foi (s)   Partagez