Paralympiques-2020 (Para-athlétisme): Une 11e journée néfaste pour les Algériens

Publié le : vendredi, 03 septembre 2021 19:25   Lu : 20 fois
Paralympiques-2020 (Para-athlétisme): Une 11e journée néfaste pour les Algériens

TOKYO - La 11e journée des 16es Jeux paralympiques de Tokyo, dont les compétitions ont eu lieu, vendredi, n’ont pas souri aux trois athlètes algériens engagés en para-athlétisme, mais a permis à Nadjet Boucharef de réaliser un nouveau record d’Afrique au club (F51).

Pour sa première participation aux Jeux paralympiques, Nadjet Boucharef a clôturé le concours du lancer de Club (F51) en 5e position, avec un jet mesuré à 13.01 mètres, réussi au 5e essai, pulvérisant un nouveau record d’Afrique.

La native de Tlemcen a réussi ses six essais dont cinq au delà de 12.21 mètres, chose qui n’arrive pas souvent à ce stade de la compétition.

"Une 5e place très satisfaisante pour l’athlète algérienne qui était en manque de préparation, et n’a pris part qu’à une seule compétition depuis 2019, c’était lors du Grand Prix de Tunis, qualificatif aux Jeux paralympiques de Tokyo-2020", a expliqué le Directeur des équipes nationales (DEN), Mohamed Miloudi.

Le titre paralympique du concours est revenu à l’Ukrainienne Zoia Ovsii, championne du monde titre, et qui a lancé 25,12 mètres (loin de son record monde de 2019, 25.23 mètres. L’Américaine Cassie Mitchell a pris l’argent (24.18m) et la Russe Elena Gorlova, la bonze avec 24.08 mètres.

De son côté, l’athlète Mohamed Berrahal a achevé sa participation aux Jeux paralympiques de Tokyo, par une 4e place au 100m (T51) qui s’ajoute  la même position au 200m et la 7e au lancer du disque (F51).

A Tokyo, Berrahal a perdu sa médaille d’argent de Rio qu’il avait gagnée avec un chrono à 21.70. Aujourd’hui, l’Algérien a couru le 100m en 21.94, ce qui constitue tout de même, sa meilleure performance sur la distance cette saison.

Le podium du 100m (T51) est revenu dans l’ordre au Belge Genyn Peter en 20.33 (nouveau record des jeux), le Finlandais Piispanen Tony (20.68) et l’autre belge Habsch Roger (20.76).

Pour sa part, l’athlète Boukoufa Achoura a terminé le concours du lancer de javelot (F46) en 8e position, après son 4e essai à 31.01 mètres. Boukoufa était loin de sa performance réalisée au dernier championnat du monde de Dubai en 2019, avec un jet à 31.55 mètres. C’est la première participation de l’Algérienne à des Jeux paralympiques.


Lire aussi: JP-2020/Athlétisme): Une 10e journée en or pour l'Algérie


Le titre des 16es JP-2020 du lancer du javelot (F46) a été remporté par la Néo-zélandaise Holly Robinson, médaillée d’argent à Rio, et qui a réalisé 40.99 mètres, loin de son record du monde (45.73 mètres détenu depuis avril 2019.

La Hollandaise Noelle Roorda a pris l’argent (40.06m) et la championne paralympique en titre britannique, Hollie Arnold a eu la bronze ( 39.73m).

Après onze journées de compétition, l’Algérie pointe à la 26e place au tableau des médailles avec un total à 10 consécrations (4or, 2 argent et 4 bronze). Jusqu’à présent, elle reste la première nation africaine devant l’Afrique du Sud (4 or, 1 argent et 1 bronze) et la Tunisie (3 or, 4 argent et 2 bronze).

Programme des Algériens pour l’avant dernière (samedi 4 septembre):

1500M (T38 / Messieurs) : Krai Abdelkrim (FINALE)

POIDS (F33 / Messieurs) : Kardjena Kamel (FINALE).

Paralympiques-2020 (Para-athlétisme): Une 11e journée néfaste pour les Algériens
  Publié le : vendredi, 03 septembre 2021 19:25     Catégorie : Sport     Lu : 20 foi (s)   Partagez