Paralympiques-2020: les Algériens parés pour des médailles à Tokyo

Publié le : samedi, 21 août 2021 11:39   Lu : 167 fois
Paralympiques-2020: les Algériens parés pour des médailles à Tokyo

ALGER - L'Algérie sera présente dans cinq disciplines à la 16e édition des Jeux Paralympiques Tokyo-2020 (24 août - 5 septembre), avec l'ambition de réaliser plusieurs podiums et honorer emblème national.

Vingt-sept athlètes, dont dix filles, sont engagés en athlétisme (21 athlètes), judo (3) et powerlifting (3), en plus des deux sélections de goal-ball messieurs (6 joueurs) et handi-basket masculin et féminin (12 éléments pour chaque équipe).

La délégation composée dans sa totalité de 85 personnes s'est déplacée jeudi à Tokyo via Istanbul.

L'espoir de médailles et distinctions du côté algérien repose principalement sur les sports individuels, essentiellement le para-athlétisme, où les nouveaux athlètes seront épaulés par d'autres plus habitués au haut niveau et qui ont à chaque fois bien honoré leur contrat.

Parmi eux, quatre tenteront de défendre leur titre acquis à Rio en 2016, à savoir Abdellatif Baka et Samir Nouioua (1500m), Nassima Saïfi (disque) et Boudjadar Asmahane (poids).

S’ajoutent à ce quatuor, sept athlètes qui étaient médaillés lors de la précédente édition des Jeux Paralympiques, à savoir Nadia Medjmedj (poids et javelot), Mounia Gasmi (club), Lynda Hamri (longueur), Mohamed Berrahal (100m), Bahlaz Lahouari et Kamel Kardjena (poids) ainsi qu'Abdellaoui Cherine en judo.

Comme à chaque édition, la liste des athlètes algériens qualifiés pour le rendez-vous paralympique comprend de nouvelles figures sur lesquelles reposent de grands espoirs de médailles. Les techniciens algériens citent notamment le sprinteur Athmani Skander-Djamil (T13/100 et 400m), Walid Ferhah (F32/club), Salah Khelaifia (T13/100m), Abdelkrim Krai (T38/1500m) et Ahmed Mehideb (F32/poids et club).

"Ces athlètes participeront pour la première fois à des Jeux Paralympiques, voire à de grandes compétitions. Ils vont découvrir le haut niveau, mais ce n’est pas pour autant qu’ils partent pour se contenter d’une participation. Ils sont animés d’une grande volonté de bien faire et du coup confirmer leur potentiel d’athlète d’élite", se sont accordés à dire leurs entraîneurs.


Lire aussi: Paralympiques-2020 /Tir à l'arc: Izri débute face à l'Italien Giuseppe


En para-judo, les chances de médailles reposent sur Abdellaoui Cherine (-52 kg), en bronze à Rio et 4e mondiale. Abdellaoui, qui s'est plaint d'un manque de préparation, reste toutefois animée de courage et d'abnégation pour "ne pas se laisser faire sur le tatami".

Ses compatriotes Ishak Ouldkouider (-60 kg), 6e mondial et Abderrahmane Chetouane (-90 kg) effectueront leur baptême du feu dans les Jeux.

En para-powerlifting, une discipline qui marquera sa 3e participation paralympique, trois athlètes défendront les couleurs nationales à Tokyo. Il s’agit de Hocine Bettir, Hadj Ahmed Beyor et Samira Guerioua.

Si la qualification de Bettir (-65 kg) aux JP avait été acquise en 2019, lors de la Coupe du monde (médaille d’argent), celles de Beyor (-49 kg) et Guerioua (-45 kg) avaient été assurées en 2021 lors du Grand Prix de Fazza à Dubaï. A Tokyo, les regards seront braqués surtout sur Bettir, 4e mondial et qui aura à coeur de se racheter de sa mauvaise prestation à Rio (trois essais ratés).

"Je suis prêt pour le rendez-vous de Tokyo. Certes, notre préparation n’était pas au top pour les raisons que tout le monde connaît, mais on n’a pas le choix. Les Jeux sont là et on doit faire tout notre possible pour honorer notre pays", a déclaré Hocine Bettir à l'APS.

Pour ses compatriotes Guerioua et Beyor, la mission sera difficile dans une compétition de niveau très élevé.

 

Handi-basket et goal-ball : faire mieux qu'à Rio-2016

 

L’optimisme relevé en sports individuels ne sera certainement pas le même en sports-co, avec la participation des équipes nationales de handi-basket (messieurs et dames) et de goal-ball (messieurs) dont la mission ne sera pas de tout repos. Jouer les premiers rôles sera extrêmement difficile face à des adversaires plus aguerris.

En handi-basket masculin, l'Algérie évoluera dans le groupe B, aux côtés des USA, de la Grande-Bretagne, de l'Allemagne, de l'Autriche et de l'Iran, tandis que les dames affronteront la Chine, les Pays-Bas, les USA et l'Espagne.

Les coaches des deux sélections sont conscients de la difficulté de la mission. Ils assurent que les deux équipes ne ménageront aucun effort pour au moins laisser une bonne impression et faire mieux que les dernières places occupées à Rio-2016.


Lire aussi: JP-2021: la sélection algérienne messieurs de goalball débutera face au Japon


L’équipe de goal-ball masculine sera face aux mêmes difficultés au premier tour des Jeux. Elle affrontera tour à tour, le Japon, la Lituanie (championne en titre), le Brésil (bronze à Rio) et les USA (argent). "Je peux dire qu’on n’a pas été gâté du tout par le tirage au sort, mais à ce niveau de la compétition, on doit s'attendre à affronter les meilleurs", a résumé l’entraîneur Saad Boutiba, ajoutant que son groupe jouera sans complexe et essayera au moins de faire mieux que la dernière position à Rio.

Il est à rappeler que l’Algérie a réalisé aux Jeux Paralympiques de Rio-2016 une moisson de 16 médailles (4 or, 5 argent et 7 bronze) et une 27e place sur 83 pays classés.

 

ALGER- Les qualifiés algériens aux Jeux paralympiques, prévus du 24 août au 5 septembre à Tokyo. Ils seront engagés dans cinq disciplines : trois individuelles et deux collectives.

 

ATHLETISME (13 messieurs et 8 dames)

 

Messieurs :

Amchi Mohamed Nadjib       (F32)  poids

Athmani Skander-Djamil      (T13) 100 et 400m

Bahlaz Lahouari                  (F32)      poids et club

Baka Abdellatif                    (T13)     400 et 1500m

Berrahal Mohamed              (F51)      100 et 200m

Bouzourine Sid Ali               (T36)       400m

Ferhah Walid                      (F32)         club

Karfas Nacereddine             (T12)        marathon

Khelaifia Salah                    (T13)    100m

Krai Abdelkrim                    (T38)    1500m

Mehideb Ahmed                  (F32)  poids et club

Nouioua Samir                    (T46)    1500m

Kardjena Kamel                  (F33)  poids

 

Dames :

Nadjet Boucharef        (F51) club

Asmahane Boudjadar   (F33) poids

Achoura Boukoufa       (F46) javelot

Safia Djelal                 (F57) poids et disque

Mounia Gasmi            (F32) poids et club

Lynda Hamri               (F12) longueur

Nadia Medjmedj         (F57) poids et javelot

Nassima Saïfi             (F57) poids et disque

 

JUDO (2 hommes et 1 dame)

 

Abdelaoui Chérine                     (B3) -52 kg

Abderrahmane Chetouane          (B1) -90 kg

Ouldkouider Ishak                      (B2)  -60 kg

Entraîneur : Belarbi Lahouari-Nadir

 

 

POWERLIFTING (2 hommes et 1 dame)

 

Guerioua Samira              (-45 kg)

Bettir Hocine                   (-65 kg)

Beyor Hadj-Ahmed           (-49 kg)

Entraîneur : Mohamed-Salaheddine Benatta

 

GOAL-BALL (messieurs)

 

Belhouchet Samir, Bentria Firas, Boutadjine Djalal, Godmane Imadeddine, Larbi Abdelhalim et Mebarki Omar.

Entraîneur: Saad Boutiba

 

HANDI-BASKET

 

Dames :

Abdelali Samiha, Belhadef Hafida, Boublal Nourhane, Bouzidi Fatima, Ghoul

Yamina, Khedir Naoual, Khemdjani Djamila, Mehimda Nebia, Sellami Zohra,

Semati Dahbia et Zairi Kheira. La joueuse de Béchar Kedjoun Halima a déclaré forfait pour problème de santé.

Entraîneur: Ahmed Taghiche

 

Messieurs :

Abassi Mostefa, Abbad Abderraouf, Ayache Bilel, Badache Hakim, Badrane Ayoub, Baghradji Oussama, Benredouane Abdenour, Guedoun Nabil, Ladjadjat Samir, Mansouri Rafik, Megueddem Abdelkrim et Zidi Omar.

Entraîneur: Mustapha Brahimi.

Paralympiques-2020: les Algériens parés pour des médailles à Tokyo
  Publié le : samedi, 21 août 2021 11:39     Catégorie : Sport     Lu : 167 foi (s)   Partagez