Réunion de travail jeudi président de la FAF - clubs de Ligue 1

Publié le : mercredi, 05 mai 2021 13:58   Lu : 3 fois
Réunion de travail jeudi président de la FAF - clubs de Ligue 1

ALGER - Le nouveau président de la Fédération algérienne de football (FAF) Amara Charaf-Eddine, tiendra jeudi, une réunion de travail à Alger, avec les présidents de clubs de la Ligue 1 professionnelle de football, a annoncé l'instance fédérale mercredi dans un communiqué.

Cette réunion de travail, la première depuis l'élection de Charaf-Eddine le 15 avril en remplacement de Kheïreddine Zetchi, sera précédée par un f'tour, organisé par la FAF, précise la même source.

Au cours de cette réunion, "le président de la FAF va écouter les dirigeants de clubs qui devront faire part de leurs préoccupations et difficultés, notamment financières, toujours en pleine crise sanitaire liée à la pandémie de la Covid-19", souligne le communiqué.

"Cette réunion intervient à peine une semaine après la tenue du premier bureau fédéral et la demande pressante des clubs de rencontrer le nouveau président de la FAF afin d’échanger sur plusieurs sujets, et surtout débattre sur les solutions et autres résolutions à prendre pour la survie du football professionnel en Algérie", conclut la FAF.

Le président de la Ligue professionnelle de football (LFP) Abdelkrim Medouar, a tenu à la fin du mois d'avril dernier deux réunions conjointes LFP-présidents de club pour traiter divers points liés au professionnalisme et étudier les conclusions de la commission de réflexion réunie le 24 avril.


Lire aussi: Ligue 1: choc ESS-USMA, les mal-classés pour sortir la tête de l'eau


Cette dernière a été chargée d'élaborer un recueil des différents problèmes que traversent les clubs et de proposer des solutions en mesure de contribuer "à la sortie de crise dans laquelle se débat le football professionnel".

A l'issue de son élection, Amara Charaf-Eddine s'est engagé à revoir le mode du professionnalisme, en "améliorant le système de compétition", actuellement à 20 clubs, en vue de la saison prochaine.

 Les principaux points soulevés et débattus par les représentants des clubs de la Ligue 1 professionnelle, lors de la réunion tenue jeudi soir à Alger, avec le président de la Fédération algérienne de football (FAF) Amara Charaf-Eddine, publiés vendredi sur le site officiel de l'instance fédérale :

- COMMISSION DE REFLEXION : "les clubs ont salué la mise en place de la Commission de réflexion des clubs et celle du football professionnel, présidée par le membre du bureau fédéral, Dr Yacine Benhamza, soient deux cadres appropriés pour prendre en charge et faire avancer les différents dossiers relatifs aux problèmes du professionnalisme, sans oublier les autres commissions, celles de la gouvernance présidée par Rachid Gasmi, et de la réforme du cadre juridique, avec à sa tête Mouldi Aissaoui, qui auront des rôles importants à jouer".

- SSPA : Les présidents et représentants de clubs ont soulevé la nécessité de "travailler sur la révision de la réglementation et la refonte des textes concernant les sociétés sportives par action (SSPA) qui, aujourd’hui, ne sont pas des entités économiques rentables, solvables et viables".

- DCFG : les intervenants ont été unanimes à "amener la Direction de contrôle de gestion et des finances (DCGF) et la Chambre nationale de résolution des litiges (CNRL) à adopter davantage une démarche d’accompagnement que l’application stricte d’une règlementation en déphasage avec la réalité du terrain et d’un environnement très pénalisant pour les clubs (absence de sponsors, de merchandising, de recettes des stades, de subventions, peu de transferts de joueurs, les quotes-parts des droits TV non honorés depuis plus de deux ans, les conséquences induites par la crise sanitaire depuis plus d’une année)".

- FAIR-PLAY FINANCIER : au cours de leurs interventions, les clubs ont évoqué l'importance d'instaurer "un fair-play financier, en amenant les clubs à budgétiser à l'avance et à vivre en fonction de leurs moyens et ressources financières".

- CONTRAT : "la révision rapidement du contrat-type du joueur et celui de l’entraîneur pour mieux préserver leurs intérêts et ceux des clubs avec une mise en application dès la prochaine saison (2021-2022) afin d’éviter tous les problèmes engendrés jusqu'ici par la nature des documents actuels, d'autant que la commission du statut du joueur, que préside Larbi Oumamar a bien avancé dans ce dossier".

- BUREAU FEDERAL : les clubs professionnels ont profité de cette occasion pour appeler le Bureau fédéral de la FAF à devenir "un vrai interlocuteur auprès des pouvoirs publics pour porter les doléances de la famille du football et surtout examiner toutes les questions relevant des prérogatives des différents départements ministériels (Ministère de la jeunesse et des sports, Ministère des Finances, Ministère du Travail de l'Emploi et de la Sécurité Sociale, Ministère de l’Intérieur, des Collectivités Locales et de l'Aménagement du Territoire,) pour aboutir à des solutions concrètes et viables".

- JEUNES : "l'urgence de sauver la saison des jeunes catégories qui sont à l’arrêt depuis près de quatorze mois en optant pour une compétition appropriée et adaptée aux exigences de la pratique".

- GREVE : "revoir le cadre juridique dans la relation de travail pour empêcher les grèves "sauvages" (sans préavis) des joueurs qui impactent non seulement la gestion des clubs, mais surtout l’intégrité de la compétition".

- SANCTION : les pensionnaires de l'élite ont appelé à la "levée de sanction à l'encontre de certains acteurs et dirigeants du football pour de simples déclarations aux médias et la révision du barème disciplinaire, notamment en ce qui concerne les amendes dues au nombre de personnes qui assistent aux matchs".

Réunion de travail jeudi président de la FAF - clubs de Ligue 1
  Publié le : mercredi, 05 mai 2021 13:58     Catégorie : Sport     Lu : 3 foi (s)   Partagez