Souhir Nemdili, unique femme arbitre de football dans la wilaya de Mila

Publié le : lundi, 08 mars 2021 13:00   Lu : 65 fois
Souhir Nemdili, unique femme arbitre de football dans la wilaya de Mila

MILA - Passionnée du ballon rond, la jeune Souhir Nemdili originaire de la paisible localité de Azzaba Lotfi, dans la commune d’Ain Tine (au Sud de Mila), a réussi à s’imposer dans l’univers du sport roi, réputé être l’apanage des hommes, devenant ainsi l’unique femme arbitre de football dans cette wilaya.

Contrairement à ses semblables, cette jeune femme de 21 ans, a affirmé à l’APS, à l’occasion de la journée mondiale de la femme (8 mars), que son orientation vers l’arbitrage de football est loin d’être fortuite constituant, dit-elle, "l’aboutissement d’une passion pour la balle ronde qu’elle a toujours eu depuis son enfance pendant laquelle elle jouait au football dans le quartier".

"Enfant, je jouais souvent au ballon avec mes frères dans la maison, et je continue aujourd’hui encore à le faire chaque fois que l’occasion se présente", souligne-t-elle.

Et d’ajouter : "J’éprouve un plaisir dans la pratique du football qu’aucune autre activité ne me procure, tout comme j’adore regarder les matchs de football en famille surtout quand nous ne supportons pas la même équipe, ce qui crée une ambiance de stade à la maison", assure Souhir avec un grand sourire.

"Cette ambiance et cette ferveur ont gravé dans mon esprit l’amour pour le football", confie Souhir, regrettant toutefois "l’absence d’une équipe féminine de football à Mila, ce qui ne m’a laissé que le domaine de l’arbitrage pour évoluer sur un terrain de football".

La jeune femme a fait savoir à cet effet, que lorsque la Ligue de wilaya de football a ouvert en 2019 aux dames l’accès à la formation en arbitrage, elle a sauté sur l’occasion pour s’inscrire au côté de deux autres jeunes filles, encouragée en cela par ma famille, ajoutant avoir suivi un stage de 6 mois à l’issue duquel, elle a été la seule des trois à avoir investi le monde de l’arbitrage.

 

Défi, persévérance et confiance en soi

 

"Cela n’a pas été facile de diriger des matchs de football en tant qu’arbitre principale ou juge de ligne, mais la confiance en moi et la persévérance ont fini par vaincre les appréhensions et les hésitations, tout en ne prêtant pas attention aux harcèlements et aux critiques", dit-elle, indiquant que "tout cela était prévisible".

Cette passionnée de football se rappelle à cet effet, durant son parcours d’arbitre entamé avec les catégories minimes (8 à 10 ans), d’un joueur qui rejeta purement et simplement ses décisions d’arbitre, visiblement inaccoutumé de voir une femme sur le stade, en lui lançant: "qui est-tu toi?", une réaction, dit-elle, qui ne l’avait pas surprise mais plutôt fait rire.

Souhir a salué, à cet effet, le soutien du staff de l’arbitrage et l’acceptation des dirigeants des clubs de sa présence sur le terrain, estimant que cela a été un "facteur déterminant dans le renforcement de ma confiance en soi".

Elle a ajouté, en outre, être pleinement consciente de ce qu’elle pourra rencontrer sur les stades notamment après leur réouverture au public après l’épidémie de coronavirus, affirmant, confiante, que "le plaisir de concrétiser mon rêve de courir après le ballon sur la pelouse est plus grand que n’importe quel écueil".

Pour cette jeune femme, sa passion pour le football et l’arbitrage qu’elle entend hisser au plus haut niveau ne l’a pas détourné de ses études qu’elle poursuit actuellement à l’Institut national supérieur de formation professionnelle (INSFP) de Mila pour décrocher un diplôme de contrôleur de la qualité.

De son côté, le père de Souhir, Redouane Nemdili, considère que l’accès précoce de sa fille au monde de l’arbitrage lui offrira l’opportunité d’affirmer sa personnalité, assurant qu’il continuera avec les autres membres de sa famille à la soutenir pour atteindre les objectifs qu’elle se fixera dans les domaines de son choix.

Quant au président de la Ligue de wilaya de football, Djamel Benkherrour, il a déclaré que la présence d’une femme arbitre à Mila est "le fruit du travail de formation mené par la Ligue et constitue un plus pour le football local et pour le sport féminin en général".

Il a également fait savoir que la ligue encourage la formation des femmes dans le domaine de l’arbitrage en vue de créer à l’avenir des équipes féminines de football.

M. Benkherrour a assuré, en outre, que Souhir reçoit tout le soutien nécessaire dans sa carrière d’arbitre afin de lui permettre d’évoluer vers l’arbitrage de rencontres de haut niveau, espérant qu’elle devienne un modèle à suivre pour les autres jeunes filles qui partagent la même passion pour le football.

Souhir Nemdili, unique femme arbitre de football dans la wilaya de Mila
  Publié le : lundi, 08 mars 2021 13:00     Catégorie : Sport     Lu : 65 foi (s)   Partagez