Foot algérien en 2020: des mesures exceptionnelles pour une année pas comme les autres

Publié le : lundi, 28 décembre 2020 13:56   Lu : 9 fois
Foot algérien en 2020: des mesures exceptionnelles pour une année pas comme  les autres

ALGER - L’actualité footballistique en 2020 a été fortement perturbée par la pandémie de coronavirus (Covid-19), incitant le monde entier à suspendre les compétitions, avant de reprendre à huis clos, non sans soumettre les acteurs à des mesures de prévention strictes pour endiguer la propagation du virus.

L’Algérie, à l’instar des autres pays, n’a pas échappé aux répercussions de la pandémie, poussant les autorités à suspendre l’ensemble des compétitions, dont celles footballistiques.

Moins d’une semaine après l’annonce de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) de considérer l’épidémie de Covid-19 comme pandémie mondiale, le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) a décidé de suspendre l’ensemble des activités sportives à partir du 16 mars 2020.       

Les joueurs du championnat national se sont retrouvés du jour au lendemain loin de la compétition. Si au début, ils continuaient à s’entraîner en solo, l’attente aura été si longue que la majorité d’entre eux ont fini par se décourager.

La suspension du championnat de Ligue 1 a donné libre court à toutes les spéculations concernant le sort de la compétition. Après quatre mois de suspense, la Fédération algérienne (FAF) a fini par rendre son verdict.

Le Bureau fédéral de la FAF, réuni en session extraordinaire fin juillet, a validé l'arrêt de la Ligue 1 en raison du Covid-19, déclarant le CR Belouizdad, leader avant la suspension du championnat, sacré champion 2019-2020, pour la 7e fois de son histoire, à la faveur d'une consultation écrite auprès des membres de l'assemblée générale de la fédération.

Le recours à cette consultation a apporté avec lui un léger remaniement du nouveau système de compétition pyramidal, avec notamment une Ligue 1 professionnelle composée de 20 clubs et une Division 2 avec deux groupes de 18 formations chacun.

Après la suspension définitive du championnat, la Coupe d'Algérie a été carrément annulée.L’épreuve populaire avait été arrêtée au stade des quarts de finale (aller), disputés les 10 et 11 mars.

 

Le bout du tunnel

 

Les clubs de Ligue 1 ont été finalement autorisés à reprendre les entraînements le 20 septembre, en vue de la nouvelle saison 2020-2021, dont le coup d'envoi a été donné le 27 novembre.

La décision a été prise conformément aux instructions du Premier ministre qui a chargé le MJS d'examiner avec les différentes fédérations sportives nationales, la possibilité d'une reprise graduelle et progressive des activités sportives à huis clos et après adoption des protocoles sanitaires y afférents par le Comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie de coronavirus et le Centre national de médecine du sport (CNMS).

Après une longue période d'hibernation, les joueurs de l'élite ont pu enfin rechausser leurs crampons pour reprendre le travail, même si le retour à l'activité aura été difficile, précédé par des tests de dépistage en application du protocole sanitaire anti-Covid.


Lire aussi : Ligue 1 2020-2021: le début de saison maintenu au 28 novembre


Après de longs mois d’attente, le football algérien a enfin repris ses droits avec le déroulement de la Supercoupe d’Algérie entre l’USM Alger et le CR Belouizdad (1-2), le 21 novembre au stade du 5-Juillet, en l’absence du public.

Le mur de la peur désormais écroulé, l’activité footballistique commençait à reprendre son rythme initial, avec la reprise du championnat le 27 novembre.

La Ligue 2, dont la gestion a été confiée à la Ligue nationale du football amateur (LNFA) après la perte de son statut professionnel, devrait, elle, reprendre ses droits en février 2021, sachant que les entraînements ont déjà débuté le 20 décembre.

Devant l'impossibilité de reprendre le championnat suivant la formule déjà établie, la LNFA a imité la FAF et lancé une consultation écrite à trois variantes à l'attention des clubs de L2 pour un autre changement du système de compétition.

 

La série d'invincibilité des "Verts"

 

Sacrée championne d’Afrique 2019 en Egypte, l’équipe nationale est parvenue à préserve sa dynamique en 2020, atteignant notamment la barre de 22 matchs sans défaite et menaçant de faire tomber le record africain d’invincibilité détenu par la Côte d’Ivoire (26 rencontres).

Contrainte au repos forcé après le report des 3e et 4e journées des qualifications de la CAN-2021, initialement prévues en mars 2020, la sélection algérienne a repris du service en octobre en disputant deux matchs amicaux face au Nigeria en Autriche (1-0) et devant le Mexique (2-2) aux Pays-Bas.


Lire aussi : CAN-2021 (Qualifications)/Algérie-Zimbabwe (3-1): une victoire et des lacunes


Un mois plus tard, les "Verts" ont validé leur billet pour la CAN-2021 au Cameroun, reportée à 2022. Vainqueurs du Zimbabwe (3-1) le 12 novembre à Alger, les joueurs de Djamel Belmadi sont allés ramener le point du nul qui leur manquait, quatre jours plus tard à Harare face au même adversaire (2-2).

Au dernier classement de la Fédération internationale (Fifa) du mois de décembre, la sélection nationale a terminé l’année à la 31e place. Sur les trois dernières années, l’Algérie fait mieux qu’en 2017 quand elle avait terminé l'exercice civil à la 58e place, 2018 (67e) et 2019 (35e).

Foot algérien en 2020: des mesures exceptionnelles pour une année pas comme les autres
  Publié le : lundi, 28 décembre 2020 13:56     Catégorie : Sport     Lu : 9 foi (s)   Partagez