Judo/Championnats d’Afrique: les Algériens pour engranger "le maximum de points" olympiques

Publié le : dimanche, 13 décembre 2020 12:51   Lu : 28 fois
Judo/Championnats d’Afrique: les Algériens pour engranger "le maximum de points" olympiques

ALGER - Une sélection algérienne composée de six judokas seulement, au lieu des 18 initialement annoncés, prendra part aux 41es Championnats d'Afrique seniors, prévus à Madagascar du 17 au 20 décembre, avec l'objectif d'engranger "le maximum de points" pour une qualification aux jeux Olympiques (JO) de Tokyo.

Il s’agit de Fethi Nourine (-73 kg), Abderrahmane Benamadi (-90 kg) et Mohamed Sofiane Belrekaa (+100 kg) chez les messieurs, ainsi que d'Amina Belkadi (-63 kg), Kaouthar Ouallal (-78 kg) et Sonia Asselah (+78 kg) en dames.

"On devait participer initialement avec une équipe complète composée de 18 athlètes dont 9 dames, mais en raison du coût exorbitant du déplacement, notamment les billets, nous étions contraints de réduire l’effectif", au grand dam des "exclus", a expliqué à l’APS le Directeur technique national (DTN) de la Fédération algérienne de judo (FAJ), Salim Boutebcha.

Selon une source fédérale, la billetterie devait coûter à elle seule pour la délégation algérienne, presque 1,3 milliard de centimes, soit 42,5 millions par personne, un montant "en dehors des capacités financières de la fédération".

"On voulait prendre le maximum d’athlètes dont ceux qui ont un bon niveau, mais les circonstances nous ont poussés à nous référer au ranking olympique de nos judokas et prendre les mieux classés, pour ne pas rater ce rendez-vous, qualificatif aux JO de Tokyo", a précisé Boutebcha, ajoutant que pour la même raison, la délégation algérienne pour Antananarivo a été complètement réduite, avec le retrait, de la liste des partants, de l’entraîneur-adjoint, du médecin, de deux arbitres et du chef de mission, entre autres.

Sur les objectifs, le DTN s'est montré optimiste, malgré la conjoncture actuelle (Covid-19) qui a contraint les athlètes à se contenter d'une préparation en Algérie et les a privés de compétitions internationales, à l'image des Opens de Yaoundé et de Dakar, où ils pouvaient engranger des points supplémentaires en vue d'une qualification aux JO-2020.

"A Antananarivo, beaucoup de points seront mis en jeu et nous aurons l’objectif d’en engranger le maximum, afin d’améliorer le classement olympique de nos judokas et espérer être présents aux joutes de Tokyo-2020", a-t-il indiqué.


Lire aussi : Préparation olympique: des subventions pour deux disciplines


Outre l'individuel, les judokas algériens participeront, selon la réglementation, à la compétition par équipes mixte (3x3) qui est aussi une épreuve retenue aux JO.

En prévision du rendez-vous continental, les équipes nationales (18 hommes et 14 dames) ont effectué quelques stages dont le dernier a pris fin vendredi au Centre de regroupement et de préparation des élites nationales à Souidania (Alger).

En raison de leur caractère très important pour les athlètes du continent, les 41es Championnats d’Afrique d’Antananarivo devraient drainer un nombre élevé de participants.

Selon le protocole sanitaire appliqué par la Fédération internationale de judo, chaque athlète prenant part aux compétitions internationales doit effectuer deux tests PCR de détection du coronavirus avant le départ pour le tournoi, à un intervalle de 72 heures, faute de quoi il ne lui sera pas possible de participer.

Judo/Championnats d’Afrique: les Algériens pour engranger "le maximum de points" olympiques
  Publié le : dimanche, 13 décembre 2020 12:51     Catégorie : Sport     Lu : 28 foi (s)   Partagez