Handisports: une année particulièrement difficile pour les athlètes

Publié le : mercredi, 02 décembre 2020 13:53   Lu : 1 fois
Handisports: une année particulièrement difficile pour les athlètes

ALGER- Les athlètes handisports algériens, qui célèbrent jeudi la Journée mondiale des personnes handicapées, ont vécu une année 2020 difficile, marquée par une saison sportive des plus particulières en raison de plusieurs facteurs.

Il est de coutume que la journée du 3 décembre soit célébrée par des festivités organisées sous l’égide de la Fédération algérienne handisport (FAH), mais cette année, aucune activité ne pourra se tenir pour cause de crise sanitaire liée au Covid-19.

A cette situation déjà pesante depuis mars, s’est ajoutée une fin de saison pas comme les précédentes pour le handisport avec des turbulences qui ont affecté, à la fois, la bonne marche des affaires de la FAH et le moral des athlètes et entraîneurs, entre autres.

Des embûches qui se sont achevées par la suspension provisoire de toute activité de l’équipe fédérale dirigeante par le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) pour "mauvaise gestion"  et la mise en place d’un directoire pour gérer les affaires courantes de la FAH jusqu’à la fin du mandat olympique 2017-2020.

Auparavant, les athlètes, en pleine préparation aux jeux Paralympiques de Tokyo-2020, étaient entrés en scène en menaçant collectivement sur les réseaux sociaux de mettre fin à leurs carrières sportives si les désormais ex-responsables de la FAH, notamment le président suspendu Mohamed Hachefa, restaient en poste.

Ils contestaient notamment les conditions dans lesquelles ils préparaient un rendez-vous aussi important que les Jeux de Tokyo, repoussés à l'été 2021 en raison de la pandémie de coronavirus.


Lire aussi: Jeux olympiques et paralympiques 2020: versement de subventions financières à trois disciplines


Cette dernière avait conduit à la fermeture, en mars dernier, de toutes les installations sportives pour endiguer la propagation du virus, ce qui s'est répercuté négativement sur la préparation des athlètes handisports, dont la saison sportive a été suspendue et n'a, depuis, jamais repris.

Pourtant, la FAH, depuis sa création durant la fin des années 1970, a connu un grand essor et en l’espace de quelques saisons, est devenue le porte-flambeau à l'échelle internationale du sport algérien, avec à la clé, de nombreuses distinctions mondiales et paralympiques.

"Ce qui s’est passé dans le handisport algérien cette année restera dans l’histoire car, généralement, ce genre d’affaires ternissent l’image des personnes et surtout de la disciplinequi, j’espère, se relèvera après une saison compliquée", a tenu à réagir un observateur.

La première tâche du nouveau directoire mis en place sera de réunir toute la famille handisport et essayer de rétablir la sérénité afin de permettre notamment une bonne transition et offrir les meilleures conditions de préparation aux athlètes qualifiés et qualifiables au rendez-vous paralympique de Tokyo, prévu du 24 août au 5 septembre 2021.

Handisports: une année particulièrement difficile pour les athlètes
  Publié le : mercredi, 02 décembre 2020 13:53     Catégorie : Sport     Lu : 1 foi (s)   Partagez