Arts martiaux/ Jujitsu : la Fédération algérienne déplore l'absence d'un siège social

Publié le : samedi, 18 avril 2020 12:38   Lu : 10 fois

ALGER- La Fédération algérienne de Jujitsu existe depuis 2017 et elle ne dispose pas encore d'un siège social pour mener à bien ses missions dont le développement de cette discipline sportive à travers le pays, a regretté le vice-président de l'instance, Said Fassi.

"Quatre ministres se sont succédés à la tête du MJS au cours des trois dernières années. Nous avons écrit à chacun d'entre eux, mais sans jamais recevoir de réponse positive" a assuré à l'APS le deuxième plus haut responsable de l'instance.

"Un sérieux problème dont nous ne sommes pas les seuls à souffrir" a poursuivi Fassi, selon lequel " sept autres Fédérations sportives algériennes ne disposent pas encore de leur propre siège social".

Un fait regrettable selon la même source, car il entrave considérablement le travail de l'instance, dont "les dirigeants et les techniciens se voient parfois obligés de tenir d'importantes réunions dans des lieux publics, comme les cafés.

Une situation qui a conduit à la perte de plusieurs procès verbaux, ainsi que certains dossiers importants, du fait que l'instance ne dispose pas d'un siège où les archiver.

Cependant, "malgré ces conditions difficiles, nous continuons à travailler avec sérieux, pour tenir nos engagements envers l'Assemblée générale et son honorable composante" a expliqué Fassi.

Parmi les importants projets qui ont été réalisés par la Fédération algérienne de Jujitsu au cours des derniers mois, l'introduction de cet art martial dans six crèches pour enfants, en attendant d'étendre le projet à d'autres écoles.

Côté compétition, la sélection nationale des jeunes catégories a pris part aux Mondiaux-2019, disputés à Abu Dhabi (Emirats Arabes Unis) où elle a réussi à décrocher une médaille d'or.

"Notre sélection nationale avait décroché également sept médailles d'argent, mais elle fût finalement privée pour diverse raisons. Certains de nos athlètes ont alors dû se retirer de la compétition, ce qui nous a coûtés une suspension, ainsi qu'une importante sanction financière" a détaillé Fassi .

Le Jujitsu compte parmi les arts martiaux japonais les plus anciens, puisque ses origines remontent à il y a plus de 1500 ans.

Il compte actuellement 38000 adhérents en Algérie, répartis sur 47 wilayas.

La discipline est représentée par 10 Ligues de wilaya, "mais six d'entre elles n'ont pas encore obtenu leur agrément" à encore regretté Fassi.

Malgré ces contraintes, la Fédération a réussi à organiser deux championnats nationaux, en 2018 et en 2019, elle dont la création remonte à 2017.

La pratique du Jujitsu en Algérie remonte à 2008, sous l'égide de la Fédération algérienne des arts martiaux.

Ce n'est qu'en 2012, plus précisément le 15 février, que l'Association nationale de Jujitsu a été fondée  avec Mr Abdelaziz Medjahed comme président.

A l'époque  la discipline comptait plus de 6000 adhérents, répartis sur 48 clubs, relevant de 26 wilayas.

 

Arts martiaux/ Jujitsu : la Fédération algérienne déplore l'absence d'un siège social
  Publié le : samedi, 18 avril 2020 12:38     Catégorie : Sport     Lu : 10 foi (s)   Partagez