ALGER - L'Algérie sera dotée, d'ici fin 2021, d'une loi "spécifique et exhaustive" destinée à lutter contre la traite des personnes et à protéger les victimes, a annoncé, lundi à Alger, le président du Comité national de Prévention et de Lutte contre la traite des personnes, Lamine El-Hadj, se félicitant que ce type de criminalité n'ait pas atteint le stade de "fléau".

Published in Société