Journée arabe d'Alphabétisation: recul du taux d'analphabétisme à 8,71% en 2019

Publié le : mercredi, 08 janvier 2020 18:51   Lu : 173 fois
Journée arabe d'Alphabétisation: recul du taux d'analphabétisme à 8,71% en 2019

TIPASA-Le directeur général de l'Office national d'alphabétisation et d'enseignement pour adultes (ONAEA), M. Slimani Hassène a annoncé, mercredi, à Tipasa à l'occasion de la célébration de la Journée arabe d'alphabétisation que le taux d'analphabétisme en Algérie a reculé à 8,71% en 2019, grâce aux efforts consentis par l'Etat dans ce sens.

Intervenant à l'occasion des festivités officielles célébrant la Journée arabe d'alphabétisation, le 8 janvier de chaque année, M. Slimani a affirmé que "l'Algérie peut s'enorgueillir, aujourd'hui, de figurer parmi les pays dont le taux d'analphabétisme est inférieur à 10%, et ce grâce aux efforts déployés par la communauté nationale, les institutions de l'Etat et la société civile qui se sont traduits par la réduction de ce taux de 85% en 1962 à 8,71 en 2019, contre un taux d'analphabétisme avoisinant les 40% en Afrique, 21% dans les pays arabes et 13 % à l'échelle mondiale. 

Le taux d'analphabétisme en Algérie a nettement reculé passant de 22,3% en 2008 à 13,91% en 2014, et de 10,16% en 2017 à 9,44% en 2018, a ajouté le même responsable, précisant que ces résultats positifs ont été réalisés, grâce aux efforts consentis par l'Etat, la société civile et l'application de la stratégie nationale d'alphabétisation.

Concernant les résultats de cette stratégie pour la période 2008-2009, le même responsable a rappelé l'alphabétisation de plus de 3,2 millions de personnes en Algérie, dont près de 89% femmes, avec un taux avoisinant les 38% pour la tranche d'âge 25-45.

Cette stratégie dont le financement est entièrement assuré par l'Etat, cible tous les analphabètes, en accordant la priorité aux femmes et aux jeunes filles ainsi qu'aux zones rurales,  tout en prêtant une attention particulière à la population carcérale, aux personnes en situation d'handicap et aux nomades, a ajouté M.Slimani.


Lire aussi :Khenchela: plus de 15.000 personnes libérées de l’analphabétisme depuis 2007


Dans le cadre de cette démarche, près de 18.000 agents (enseignants des classes d'alphabétisation) ont été mobilisés, outre près de 12.000 structures relevant de plusieurs secteurs.

La stratégie nationale d'alphabétisation mise en œuvre dans le cadre de la décennie des Nations-Unies pour l'alphabétisation (2008-2019) ne s'est pas contentée d'assurer aux apprenants la maitrise de la lecture, de l'écriture et du calcul mais elle a accompagné et encouragé des milliers d'entre eux à poursuivre des études à distance, à suivre des formations professionnelles, à bénéficier de micro crédit, à se lancer dans des activités génératrices de revenus et créatrices d'emploi, et à acquérir des qualifications dans différents domaines, a souligné le même responsable.

Les efforts de l'Algérie en matière d'alphabétisation ont été couronnés par la reconnaissance internationale à travers le prix international d'alphabétisation, décerné annuellement par l'UNESCO que l'ONAEA a obtenu dans son édition 2019, grâce à son programme d'alphabétisation multilingues basé sur les langues maternelles (les langues nationales et officielles, l'arabe et le tamazight) et l'introduction de l'anglais et du français pour les néo alphabétisés inscrits dans l'enseignement à distance qui bénéficient d'un accompagnement pédagogique dans le cadre d'une convention liant l'ONAEA et l'Office national de la formation et l'enseignement à distance (ONEFD), à l'initiative du ministère de l'Education nationale.

Par ailleurs, les chiffres communiqués, en 2019, par l'Organisation arabe pour l'éducation, la science et la culture (ALECSO) lors de l'année 2019, sont inquiétants puisqu'ils font état de 74 millions d'analphabètes parmi la population globale des pays arabes, alors que pour les enfants, 13,5 millions d'entre eux sont en dehors des systèmes éducatifs, à cause des conflits armés et  6,2 sont privés d'opportunités d'apprentissage, au moment où le décrochage précoce guette 7% à 20% des populations scolarisées, selon la même source.


Lire aussi :Blida: recul du taux d’analphabétisme de 15,5% à 6,9% en 10 ans


M.Slimani a insisté sur l'urgence de multiplier les efforts et les initiatives nationales et régionales concertées et participatives pour promouvoir l'éducation pour tous et tout au long de la vie.

Pour sa part, le directeur de l'annexe de l'ONAEA à Tipasa, Saidoune Toufik a révélé que le taux d'analphabétisme dans la wilaya était de 9,50% en 2019.

Tipasa compte plus de 800 classes d'alphabétisation et 4 autres classes au niveau des établissements pénitentiaires de Koléa et de Hadjout, a rappelé le responsable, soulignant que le nombre des apprenants des niveaux d'alphabétisation 1 et 2 s'élève à près de 8.531 supervisés par 357 encadreurs relevant de l'ONAEA et du Dispositif d'aide à l'insertion professionnelle (DAIP), ainsi que par des bénévoles.      

Organisée à la Salle des conférences, sise au siège de la wilaya de Tipasa, la manifestation a vu l'organisation d'une exposition d'artisanat et des métiers des différents apprenants des classes d'alphabétisation, la projection d'un documentaire "les apprenantes des classes d'alphabétisation investissent le monde du travail", ainsi que d'activités culturelles et artistiques, outre la distinction des meilleurs élèves, en signe d'encouragement.

Journée arabe d'Alphabétisation: recul du taux d'analphabétisme à 8,71% en 2019
  Publié le : mercredi, 08 janvier 2020 18:51     Catégorie : Société     Lu : 173 foi (s)   Partagez