Handicapés: nécessité de la généralisation des fermes pédagogiques à l’ensemble des wilaya

Publié le : mercredi, 18 avril 2018 12:36   Lu : 6 fois
Handicapés: nécessité de la généralisation des fermes pédagogiques à l’ensemble des wilaya
Photo APS

AIN DEFLA - La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la Femme, Ghania Eddalia  a fait part, mardi à Aïn Defla de la volonté de son département de généraliser l’opération relative aux fermes pédagogiques au profit des handicapés à l’ensemble des wilaya du pays.

Nous nous employons à faire en sorte que l’opération relative aux fermes pédagogiques que nous avons lancée au profit des handicapés ne pouvant pas suivre une formation professionnelle en coordination avec le ministère de l’Agriculture, la Pêche et le Développement rural, soit généralisée à l’ensemble des wilaya du pays, a affirmé la ministre qui inspectait l’école des sourds muets de Aïn Defla dans le cadre de sa visite de travail dans la wilaya.

Elle a soutenu qu’au lieu qu’un jeune ayant quitté un centre pédagogique rentre chez lui pour se voir enfermé par ses parents dans sa chambre ou se retrouver à errer dans la rue, il lui est plus bénéfique d’opter pour les fermes pédagogiques dont la raison d’exister à trait au compter sur soi et à la lutte contre l’esprit d’assistanat.


Lire aussi: Prise en charge des catégories nécessiteuses: plus de 80 milliards DA pour créer de nouveaux projets


Soutenant que la concrétisation des projets se rapportant aux fermes pilotes ne nécessitait pas de   gros moyens   mais le soutien et l’accompagnement des autorités locales, elle a invité les associations à caractère social et humanitaire à s’impliquer dans cette démarche également synonyme de dynamisation social et économique du pays.

Dans certaines wilaya comme Bouira et Mostaganem, l’opération a réussi de fort belle manière  , s’est-t-elle réjouie, signalant que dans la wilaya de Biskra, un bienfaiteur a fait don d’une palmeraie s’étendant sur 20 ha (comptant 2500 palmiers) en vue d’être exploitée dans ce cadre.

Pour la ministre, le département de la solidarité nationale a une chance   inouïe   dans le sens où, a-t-elle expliqué, les bienfaiteurs et la société civile de façon générale s’impliquent dans la concrétisation des projets d’intérêt général, contribuant par ricochet au raffermissement des liens entre les membres de la société.

S’attardant sur Aïn Defla, elle a estimé qu’au regard des potentialités dont elle dispose dans le domaine de l’agriculture et des ressources hydriques (5 barrages où peut se pratiquer l’aquaculture), elle a noté que cette wilaya doit constituer un modèle dans le domaine des fermes pédagogiques, relevant qu'en général, les personnes accusant une déficience mentale aiment vivre en contact de la nature.

Je ne ferais preuve d'aucune originalité en disant que comparativement aux sourds muets par exemple, le handicap mental est lourd car nécessitant une présence constante et un dévouement exemplaire, a-t-elle observé, estimant que la presse doit valoriser d’avantage les efforts visant la prise en charge de cette frange de la société.

Rappelant que la décision de permettre au privé d’investir dans le domaine de la réalisation des centres psycho pédagogiques traduit le souci de la prise en charge des handicapés, elle a affirmé que la mise sur pied de structures prenant en charge les handicapés permettra à nombre de diplômés universitaires de prendre part activement à cette démarche.

Mme Eddalia s’était rendue au début de sa visite au centre polyvalent de la prévention des jeunes de Khémis Miliana.

Mettant l’accent sur la nécessité de séparer les mineurs auteurs de délits de ceux se trouvant en danger moral, elle a noté que la bibliothèque de cette structure devait répondre aux exigences de l’ère du numérique.


Lire aussi: Handicapés: appel à une action coordonnée entre tous les acteurs pour promouvoir les conditions de prise en charge


A la maison de la solidarité des associations du chef-lieu de wilaya, la ministre a visité les ateliers pédagogiques et les classes spéciales destinés aux enfants autistes, invitant le personnel d’encadrement à mettre sur pied des cycles de vulgarisation et d’information au profit des parents sur des aspects se rapportant à ce trouble.

La non implication des parents dans les efforts visant à prendre en charge ces enfants ne doit pas vous décourager  , leur a-t-elle lancé, observant que la prise en charge des enfants autistes est une entreprise de longue haleine nécessitant patience et sacrifices.

A la maison de la culture Emir Abdelkader de la ville, la ministre a rendu visite à une exposition organisée par l’Agence de Développement Social (ADS) en collaboration avec la direction de l’emploi et des caisses de l’assurance social et de l’assurance chômage, une manifestation à laquelle 20 micro entreprises ont pris part.

Au total, 5 chèques bancaires ont par ailleurs été distribués au profit de jeunes chômeurs en vue de créer des micro entreprises, de même qu’un matériel médical a été offert aux élèves aux besoins spécifiques.

A signaler qu’en guise de compassion avec les familles des victimes du crash de l’avion militaire survenu  la semaine dernière à Boufarik, Mme Eddalia s’est rendue dans les communes de Miliana, Bir Ould Khélifa, Hoceinia et Boumedfaâ.

Handicapés: nécessité de la généralisation des fermes pédagogiques à l’ensemble des wilaya
  Publié le : mercredi, 18 avril 2018 12:36     Catégorie : Société     Lu : 6 foi (s)   Partagez