Stupéfiants: plus de 1.800 présumés auteurs arrêtés à Alger en novembre 

Publié le : vendredi, 15 décembre 2017 15:40   Lu : 3 fois
Stupéfiants: plus de 1.800 présumés auteurs arrêtés à Alger en novembre 

ALGER - Plus de 1.800 présumés auteurs ont été arrêtés à Alger pour détention et usage de stupéfiants et substances psychotropes durant le mois de novembre, a indiqué vendredi un bilan établi par la sûreté de wilaya d'Alger (SWA).

Les services de police judiciaire de la sureté de wilaya d'Alger ont traité durant le mois de novembre 3.491 affaires ayant entrainé l'arrestation de 4.073 personnes qui ont été déférées devant les instances judiciaires compétentes, dont 1.856 pour détention et usage de stupéfiants et substances psychotropes, 393 pour port d'armes prohibées et 1.824 pour divers délits, a précisé la même source.

Parmi les affaires traitées, 370 sont relatives aux atteintes aux biens, 656 autres ayant trait aux atteintes aux personnes, dont 3 affaires d'homicide volontaire, a ajouté la même source, relevant que quant aux délits et crimes contre la famille et ceux relatifs aux moeurs, les services de la police judiciaire ont traité 30 affaires, alors que 657 affaires concernaient les biens publics et 93 à caractère économique et financier.

Concernant le port d'armes prohibées, les même services ont traité 381 affaires impliquant 393 personnes présentées aux instances judiciaires compétences, selon la même source, ajoutant qu'en matière de lutte contre les stupéfiants, 1.672 affaires impliquant 1.856 personnes ont été traitées, avec la saisie de 3.224 Kg de résine de cannabis, 31.626 comprimés psychotropes, 6.52 gr de cocaïne ainsi que 40 gr d'héroïne.


 Lire aussi: La stratégie nationale de lutte contre la drogue 2018-2022 en cours d'élaboration  


En ce qui concerne les activités de la police générale et réglementation, le forces de police ont mené durant la même période 208 opérations de contrôle des activités commerciales réglementées où il a été procédé à l'exécution de 16 décisions de fermetures ordonnées par les autorités compétences, a indiqué le bilan de la SWA.

A propos de la prévention routière, les services de la sécurité publique ont enregistré 12.896 infractions au code de la route dont 3.225 nécessitant le retrait immédiat de permis de conduire et l'enregistrement de 72 accidents de la circulation ayant entrainé 77 blessés, 6 cas de décès, dont la cause principale demeure le non respect du code de la route, ajoutant que lesdits services ont mené 827 opérations de maintien de l'ordre, a-t-on noté.

Enfin, les services de police de la sureté de wilaya d'Alger ont enregistré durant le mois de novembre 62.841 appels sur le numéro vert 17 police secours et le numéro vert 15-48 et 706 appels sur le numéro 104, qui restent à la disposition des citoyens pour informer tout ce qui touche à leur quiétude et à leur sécurité, a-t-on conclu.

Stupéfiants: plus de 1.800 présumés auteurs arrêtés à Alger en novembre 
  Publié le : vendredi, 15 décembre 2017 15:40     Catégorie : Société     Lu : 3 foi (s)   Partagez