La société civile un partenaire incontournable dans la préservation de l’environnement

Publié le : jeudi, 20 juillet 2017 11:15   Lu : 24 fois
La société civile un partenaire incontournable dans la préservation de l’environnement
APS PHOTOS © 2017

TIZI-OUZOU - La société civile est un partenaire incontournable et part entière dans la préservation de l’environnement, a souligné mercredi a Tizi-Ouzou, la ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables Fatma Zahra Zerouati.

S’exprimant à la maison de l’environnement sise au chef lieu de wilaya, devant un parterre d’associations environnementale, Mme Zerouati a expliqué que la politique de son département accorde une place importante à la société civile et au mouvement associatif qui travaillent bénévolement et selon les aspirations des citoyens pour offrir aux populations un cadre de vie plus agréable.

La ministre a appelé la société civile à s’inscrire dans la vision des autorités locales afin d’avancer ensemble afin d’être plus efficace et arriver à des résultats optimisés. Résultats qui ne peuvent être obtenus que par des actions concrètes sur le terrain et la sensibilisation, qui est un pari que le mouvement associatif est invité à réussir, a-t-elle ajouté.

Mme Zerouati qui a appelé a mener une guerre contre les ordures, a estimé que la réussite de l’assainissement passe par le changement de mentalités chez le citoyen qui doit adopter l’espace ou il évolue qui ne doit pas s’arrêter au seuil de son domicile mais s’étendre vers la rue et le quartier dont il doit se soucier de leur salubrité.

Avoir un environnement sain et agréable ne peut qu’avoir un impact positif sur le comportement du citoyen, a-t-elle observé en relevant que l’espace extérieur est celui qui génère plus de violence et de problèmes d’où la nécessité de le rendre accueillant et agréable pour que les populations puissent s’y épanouir au lieu d’y être agressé par les ordures.

C’est dans ce cadre qu’elle a rendu, a partir du village Boumesaoud sacré village le plus propre de la wilaya de Tizi-Ouzou (édition 2016) un hommage aux habitants des hameaux lauréats du prix  Rabah Aissat du village le plus propre qui ont adopté leur espace villageois dans toutes ses dimensions sociale, humaines et économique, et réussi à améliorer leur cadre environnemental. Nous avons besoin que ce genre d’exemple se généralise pour arriver jusque dans les villes, a-t-elle insisté.

La ministre qui a déploré la présence de 947 décharges sauvages dans la wilaya de Tizi-Ouzou, a donné des instructions pour engager des mesures fermes contre les pollueurs en les pénalisants

Mme Zerouati a saisie l’occasion de sa présence dans le village de Boumessaoud (Iferhounène) pour se recueillir sur la tombe d’un des monuments de la chanson algérienne d’expression Amazigh, Cherif Kheddam. 

Elle a par ailleurs donné instruction pour la réalisation d’un mini centre de tri au niveau de ce hameau en priorité a l’air de jeu initialement prévue.

Lors de sa visite dans la wilaya de Tizi-Ozuou, Mme Zerouati qui a visité une Résidence à la nouvelle vile de Tizi-Ouzou qui s’est lancé dans le tri des déchets a insisté sur la valorisation de ces produits pour créer de la richesse et de l’emploi.

L’intégration des énergies renouvelables a également été au cœur des préoccupations de la ministre qui a visité un projet d’une éco-cité pour 5000 Habitants et l’entreprise nationale des industries électroménagères ENIEM qui produits des réfrigérateurs fonctionnant aux énergies renouvelable.

Au niveau du centre d’enfouissement technique de Oued Fali sont le centre de tri a été officiellement mis en service lors de cette visite, elle a insisté sur le renforcement du tri pour réduire la quantité de déchets à enfouir, et s’et enquis de la prise en charge des lixiviats qui doivent être traité dans une station de traitement qui n’est pas encore réalisée. 

Des riverains l’ont sollicité sur place afin de trouver une solution à ces rejets polluants des lixivaits. 

Revenait sur les incendies qu’a connu la wilaya de Tizi-Ouzou ces la semaine dernière à l’instar d’autres région du pays, Mme Zerouati a saisie l’occasion pour rassurer encore une fois que toutes les victimes de ces feux seront compensées.

La société civile un partenaire incontournable dans la préservation de l’environnement
  Publié le : jeudi, 20 juillet 2017 11:15     Catégorie : Société     Lu : 24 foi (s)   Partagez