Lutte contre la drogue: le CNDH appelle à la conjugaison des efforts

Publié le : dimanche, 26 juin 2022 18:34   Lu : 48 fois
Lutte contre la drogue: le CNDH appelle à la conjugaison des efforts

ALGER - L'importance de conjuguer les efforts de l'ensemble des secteurs et des organes concernés par la lutte contre les drogues et les stupéfiants, afin de renforcer les mesures et mécanismes de lutte contre ce phénomène a été soulignée par les participants à une Journée d'étude sur la lutte contre ce fléau, organisée dimanche à Alger, par le Conseil national des droits de l'homme (CNDH).

A ce titre, le président du CNDH, Abdelmadjid Zaalani, a estimé que l'organisation de cette journée d'étude et de sensibilisation, placée sous le thème "Fléau de la drogue, du point de vue des droits de l'homme: réalité sur le terrain et solution escomptée", se voulait l'occasion de "tirer la sonnette d'alarme en vue de juguler ce fléau".

"Le droit à la vie de tout individu, mis en péril par la drogue, exige de faire face à toutes formes de trafic de ces poisons", a-t-il soutenu.

"Le conseil s'emploie, à moyen et à long termes, à définir des volets de recherche sur les causes de ce fléau afin de lui trouver les solutions adéquates", a-t-il ajouté.

Pour sa part, le représentant de l'Office national de lutte contre la drogue et la toxicomanie (ONLDT), Fateh Daoudi a indiqué que "ce fléau qui est complexe et multiforme nécessite la conjugaison de tous les efforts pour y remédier".

L'Algérie "œuvre à coordonner ses efforts avec les différents organes internationaux afin de faire face au phénomène de trafic illicite des drogues, notamment avec le Bureau des Nations Unies contre la drogue et le crime (UNODC)", a-t-il précisé, rappelant que le bureau onusien "mentionne dans son rapport annuel que le Maroc est le premier producteur de cannabis en Afrique, et l'un des premiers pays producteurs de cette substance au niveau mondial".

Selon le même responsable, l'Algérie ne ménage aucun effort en vue de "soutenir les infrastructures et les centres de désintoxication", citant à ce titre, "45 centres au niveau national sur un total de 53 centres devant être réalisés".

M.Daoudi a fait état, dans ce contexte, de "l'orientation pour la relance de centres d'expérimentation d'un nouveau soin qui consiste à remplacer les opiacés par la méthadone et de généraliser cette expérience à d'autres centres dans un avenir proche".

Le représentant de l'ONLDT est revenu sur les derniers chiffres relatifs aux quantités de drogues saisies au cours des quatre premiers mois de l'année en cours, à savoir près de 29 tonnes de cannabis et plus de 3 millions de comprimés psychotropes.

Dans son intervention, le représentant de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), Djemah Salim a souligné les efforts des services de sûreté, en vue de faire face au trafic des stupéfiants, notamment à travers la création de 58 brigades spécialisées qui viennent s'ajouter aux services régionaux de Annaba, Béchar et Tlemcen.

Les participants à cette journée d'étude et de sensibilisation ont évoqué plusieurs volets liés aux différents aspects de lutte contre ce fléau ainsi que ses répercussions sur la société, outre les mécanismes en vue d'y remédier dans un cadre juridique et l'aspect inhérent à la sensibilisation.

Media

Lutte contre la drogue: le CNDH appelle à la conjugaison des efforts
  Publié le : dimanche, 26 juin 2022 18:34     Catégorie : Société     Lu : 48 foi (s)   Partagez