El-Isra Wal Miiradj, un miracle éternel aux nombreuses significations

Publié le : lundi, 28 février 2022 20:24   Lu : 9 fois
El-Isra Wal Miiradj, un miracle éternel aux nombreuses significations

SIDI BEL-ABBES - Le ministre des Affaires religieuses et Wakfs Youcef Belmehdi a déclaré lundi à Sidi Bel-Abbes que l’anniversaire d’El-Isra wal Miiraj survenu le 27 Radjeb de l’année hégirienne "est un miracle éternel qui a de nombreuses significations dans la religion musulmane et représente un véritable test de la foi".

Dans une allocution lors d’un colloque, organisé à l’occasion de cet anniversaire intitulé "dans le sillage d’El-Isra wal Miiraj", le ministre a souligné que ce miracle, ayant créé une jonction entre les Lieux saints de l’islam de la Mecque et la mosquée d’El-Aqsa, "fait que cet édifice religieux d’El Qods est partie intégrante de notre foi musulmane".

"La mosquée El-Aqsa jouit d’une place sacrée chez les musulmans et une question centrale pour la Oumma musulmane qui ne tolère aucun marchandage", a indiqué Youcef Belmehdi, affirmant que l’Algérie "soutient toujours la cause palestinienne et ses positions sont fermes à ce propos dont nul ne peut douter".

En abordant l’histoire d’El-Isra wal Miîraj, le ministre a rappelé ce qu’a rencontré le prophète (QSSSL) comme difficultés dans sa mission de Messager pour propager la religion musulmane, soulignant que cela "n’a pas été facile face à ceux nombreux qui ont, à tort, douté de sa bonne foi et rejeté toutes les vérités que l’islam a révélées".

"Le monde musulman, malheureusement, affronte encore des incrédules de la Oumma et hors, par le fait de certains courants tentant par tous les moyens de le déstabiliser en semant le doute autour de la foi et des différents courants musulmans (madhahib)", a-t-il dit.

Le ministre a fustigé, par ailleurs, les parties qui tentent de semer le doute et le désespoir dans l'esprit des Algériens pour porter atteinte à la stabilité du pays et créer la discorde pour casser l’unité du peuple algérien, relevant que "l’Etat algérien a réalisé des acquis importants que personne ne peut nier".

En clôture de ce colloque, qui a vu la présence du président du Haut conseil islamique (HCI), Bouabdallah Ghlamallah, d’imams et de cadres du secteur des affaires religieuses et wakfs, M. Belmehdi a honoré la famille du défunt cheikh et imam Hadj Benaoum, ainsi qu’un nombre de personnes intégrées, récemment, dans le secteur dans le cadre des efforts déployés pour l’amélioration des conditions des employés.

Lors de sa visite dans la wilaya de Sidi Bel-Abbes, le ministre a présidé l’ouverture d’une école coranique "Si Ahmed Belarbi" dans la commune de Sfisef et a inspecté le projet de réalisation de la mosquée "Abi Bekr Seddik" réalisé par un bienfaiteur, en plus d’une cérémonie de clôture de la campagne "un hiver chaud" à la mosquée "Sidi Mohamed Belkebir".

A Sidi Lahcen, Youcef Belmehdi a inauguré la mosquée Omar Ibn Khattab, déclarant que les mosquées et les écoles coraniques renforcent l’identité nationale, dans le cadre du développement de la société et de la sensibilisation des jeunes pour servir le pays.

Il a également souligné que les structures religieuses réalisées avec la contribution de bienfaiteurs traduisent la volonté de l’Etat de servir la religion et représentent des acquis à ajouter à l’actif du ministère des Affaires religieuses et Wakfs.

El-Isra Wal Miiradj, un miracle éternel aux nombreuses significations
  Publié le : lundi, 28 février 2022 20:24     Catégorie : Société     Lu : 9 foi (s)   Partagez