Nadia...une battante au parcours exemplaire dans la lutte contre le cancer du sein

Publié le : samedi, 23 octobre 2021 17:35   Lu : 33 fois
Nadia...une battante au parcours exemplaire dans la lutte contre le cancer du sein

CHLEF - Nadia, âgée de 40 ans et issue de la wilaya de Chlef, est une battante au parcours exemplaire, qui a su relever tous les défis pour se rétablir d'un cancer du sein et contribuer à sauver la vie de ses concitoyennes en les sensibilisant contre ce mal à l'issue fatale s'il n'est pas détecté à ses débuts.

C'est en octobre 2019 que Nadia a appris qu'elle était atteinte d'un cancer du sein. Souffrant de douleurs inhabituelles au cou, elle profite d'une opération de dépistage précoce du cancer du sein, organisée dans son quartier, pour effectuer un contrôle, qui a été un véritable tournant dans sa vie.

Toujours affectée par cette date fatidique, Nadia a fait part dans un entretien avec l'APS, à l'occasion du mois d'octobre rose, "de son grand désarroi et son effondrement à la découverte de sa maladie". "Divorcée, sans emploi, et pour seul soutien familial, ma mère âgée, je n'avais pas les moyens de me faire soigner", s'est-elle rappelée attristée.

Malgré le choc et sa situation précaire, la jeune femme était décidée à lutter pour sa survie, notamment après le diagnostic encourageant d'un spécialiste, qui lui a assuré que sa tumeur est au premier stade et que ses chances de rémission sont très fortes.

Après une chimiothérapie à l'hôpital de Chlef, elle subit une mastectomie (ablation du sein) à l'hôpital de Chettia (7 km au nord de Chlef). Mais cette opération lourde n'était que la seconde étape, il lui fallait encore des séances de chimiothérapie, capitales pour sa guérison.

Et c'est là que le second choc arrive, il lui faut attendre une année pour son rendez-vous de chimiothérapie à l'hôpital de Blida. Sur le plan médical, "il était impossible pour Nadia d'attendre une année pour commencer ses séances de chimiothérapie", a affirmé Nacira Arab, sage femme coordinatrice à l'Etablissement public de santé de proximité d'Ouled Farés, expliquant ainsi son orientation vers une clinique privée. Dos au mur, cette jeune femme sans revenus n'avait même pas de quoi se déplacer à Blida.

 

Désir de guérison : associations et bienfaiteurs meilleurs soutiens

 

Après des moments difficiles avec leur lot de tristesse et de désespoir à cause de ses conditions sociales précaires, Nadia prit contact avec un nombre d'associations caritatives et de bienfaiteurs, devenus ses meilleurs soutiens, que ce soit sur le plan matériel que psychologique.

En effet, une association caritative a pris en charge les frais de son transport et d'hébergement dans la ville de Blida pour une durée de 40 jours, au cours desquels elle paracheva son protocole thérapeutique, avant que les analyses médicales ne démontrent son rétablissement complet du cancer.

Aujourd'hui, Nadia profite pleinement de sa nouvelle vie et n'hésite pas à mettre à profit son expérience en participant aux campagnes de sensibilisation des femmes à l'impératif dépistage précoce du cancer du sein, essentiel pour augmenter les chances de guérison.

A l'occasion des activités de célébration du mois d'octobre rose, au siège de l'école paramédicale de la cité Bensouna de Chlef, Nadia a relaté son parcours et son expérience dans la lutte contre le cancer du sein, devant un nombre d'associations féminines, afin de les inciter au dépistage précoce de cette maladie, seul moyen à même de contribuer à la réduction des cas d'atteintes et sauver des vies humaines.

Une initiative fortement louée par Mme Arab, qui a estimé que la participation de Nadia aux campagnes de sensibilisation "donne un espoir de guérison à un grand nombre de femmes atteintes d'un cancer du sein, et leur insuffle du courage pour relever les défis et lutter contre la maladie".

Nadia...une battante au parcours exemplaire dans la lutte contre le cancer du sein
  Publié le : samedi, 23 octobre 2021 17:35     Catégorie : Société     Lu : 33 foi (s)   Partagez