Journée internationale de l'alphabétisation: pour une nouvelle Algérie sans analphabétisme informatique

Publié le : mercredi, 08 septembre 2021 18:01   Lu : 32 fois

ALGER - L'Association algérienne d'alphabétisation "Iqraa" a organisé, mercredi à Alger, un séminaire national sur l'alphabétisme informatique à l'ère du numérique sous le thème: "Pour une nouvelle Algérie sans analphabétisme informatique".

Intervenant lors de l'ouverture du séminaire qui a coïncidé avec la célébration de la Journée internationale de l'alphabétisation, le 8 septembre, le président de l'association, Hocine Khalid a indiqué que "dans le cadre de l'adaptation aux mutations internationale et régionale, et en vue de mettre en œuvre les Objectifs de développement durable (ODD) 2015-2030, notamment le quatrième objectif, à savoir assurer l'accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d'égalité et  promouvoir les possibilités d'apprentissage, l'Association a décidé d'organiser ce séminaire en vue de donner un nouveau concept à l'analphabétisme informatique à travers l'implication de tous les acteurs en vue de réduire ce phénomène".

Il a expliqué que son Association s'est impliquée dans cette démarche en vue de de sensibiliser la société civile et les institutions de l'Etat à "l'impératif de contribuer à l'éradication du phénomène d'analphabétisme informatique afin de réaliser un développement global et une bonne gouvernance", soulignant que "l'informatique joue un rôle majeur dans l'établissement des relations entre individus et a une forte influence sur leur comportement". "Le numérique est devenu une ressource nationale contribuant à la croissance et au développement des sociétés dans différents domaines", a-t-il dit.

A ce propos, M. Khalid a insisté sur la nécessité pour les individus d'être "alphabétisés informatiquement", ce qui est appelé "l'alphabétisation informatique ou informationnelle", qui "constitue le principal obstacle à l'investissement dans l'information".

Même si les établissements d'enseignement de notre pays ont réalisé "des progrès remarquables"  dans le domaine de la diffusion et de l'utilisation des technologies modernes, ajoute le président de l'Association, nous avons encore beaucoup à faire. Une attention particulière doit être accordée à la qualité de la technologie à acquérir et assurer des formations sur son utilisation".

Dans ce contexte, il a ajouté que "la société algérienne souffre désormais d'un analphabétisme informatique" dans le traitement de la révolution technologique, "les diplômés eux-mêmes se trouvant dans l'incapacité de traduire la nouvelle technologie, d'où le besoin pressant de lutter contre ce phénomène".

La pandémie du nouveau coronavirus "a laissé ses séquelles sur la continuité de l'enseignement, ce qui exige d'engager une réflexion sur la manière idoine et moderne de garantir un enseignement électronique", ajoutant que "ce séminaire constitue une occasion pour l'échange de vues pour sortir avec des recommandations qui seront soumises au président de la République".

La rencontre s'est déroulée en présence du Conseiller du président de la République chargé du mouvement associatif, de la communauté nationale à l'étranger, Nazih Berramdane, de la ministre de la Culture et des arts, Wafa Chaâlal, de la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Kaouthar Krikou, ainsi que des ministres de la Formation et de l'Enseignement professionnels, de la Numérisation et des Statistiques, respectivement Yacine Merabi et Hocine Cherhabil.

Ont également pris part à ce rendez-vous des représentants du président du Conseil de la nation et de l'Assemblée populaire nationale (APN), des ministres de l'Education nationale, de la Justice, de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique et des Affaires religieuses, outre le directeur général de l'administration pénitentiaire.

Etaient également présents à cette rencontre, le président du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH) et des représentants des directions de la sûreté, de la protection civile, des douanes, nombre de députés et des associations de la société civile.

 

Journée internationale de l'alphabétisation: pour une nouvelle Algérie sans analphabétisme informatique
  Publié le : mercredi, 08 septembre 2021 18:01     Catégorie : Société     Lu : 32 foi (s)   Partagez