Insertion professionnelle: réunion d'évaluation entre Belmahdi et Lahfaya

Publié le : lundi, 06 septembre 2021 18:18   Lu : 4 fois
Insertion professionnelle: réunion d'évaluation entre Belmahdi et Lahfaya

ALGER - Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Youcef Belmehdi, et le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, Abderrahmane Lahfaya, ont tenu lundi à Alger une séance de travail consacrée à l'évaluation et au suivi de l'avancement de l'opération d'intégration des bénéficiaires du dispositif d'aide à l'insertion professionnelle et du dispositif d'insertion sociale des diplômés.

"L'intégration dans le secteur des Affaires religieuses des bénéficiaires du dispositif d'aide à l'insertion professionnelle et du dispositif d'insertion sociale des diplômés se concrétise grâce aux efforts du ministère pour la levée de toutes les entraves et l'affectation de postes budgétaires vacants à cette opération", a précisé M. Belmehdi en marge de la réunion.

"La prise en charge des cas particuliers s'effectue en coordination avec les parties compétentes", a-t-il ajouté, faisant état de l'intégration, dans ce cadre, de 602 mourchida religieuses et de 242 imams enseignants, en attendant l'intégration de 2.654 autres bénéficiaires concernés".

Lors de cette séance de travail, à laquelle ont pris part des représentants du ministère des Finances et de la Direction générale de la fonction publique et de la réforme administrative, M. Lhafaya a précisé que cette première rencontre à ce niveau avec le ministère des Affaires religieuses "fait partie d'une série de réunions programmées en 2021 pour l'évaluation et le suivi de l'avancement de l'opération d'insertion professionnelle et la levée des entraves rencontrées".

Rappelant les mesures prises pour assurer la réussite de cette opération, le ministre a souligné qu'une totale coordination était garantie avec tous les secteurs concernés pour la prise en charge de tous les bénéficiaires en activité à la date du 31 octobre 2019. Il a, à ce propos, évoqué la création d'une plate-forme numérique dédiée accessible aux partenaires des différents secteurs".

Depuis le lancement de l'opération jusqu'au 20 août dernier, 78.280 jeunes ont été intégrés dans des postes permanents dans le secteur administratif, a annoncé M. Lahfaya, alors que pour le secteur des affaires religieuses, plus de 1.400 cas sur un total de 4.500 ont été régularisés, soit un taux de plus de 30 %, selon un bilan des commissions de wilayas chargées du suivi et de la concrétisation de ce projet.

"La concrétisation de l'engagement de régularisation de ce dossier ne sera pas possible par les cadres et les procédures conventionnels, mais plutôt par l'adoption de mesures exceptionnelles imposées par la nature de l'opération dans le cadre d'une approche où les efforts de tous les secteurs concernés se concertent en toute objectivité et transparence", a-t-il dit.


Lire aussi: Le recrutement direct des diplômés de doctorat "impossible", vu leur nombre important


Et d'ajouter que "l'opération d'insertion des bénéficiaires des dispositifs d'aide à l'insertion professionnelle et des contrats d'insertion sociale pour les diplômés dans le secteur des affaires religieuses a été entravée par certaines difficultés essentiellement liées aux conditions de recrutement prévues dans le statut particulier".

L'impossibilité pour la plupart des secteurs de définir ses véritables priorités en termes de postes budgétaires "demeure l'une des difficultés rencontrées par cette opération d'insertion, à laquelle s'ajoutent l'incompatibilité, dans certains cas, du poste budgétaire disponible avec les spécialités et les compétences des bénéficiaires et la contrainte de l'obligation de la formation auprès des instituts relevant du secteur des affaires religieuses, notamment la récitation du Saint Coran", a poursuivi le ministre.

"Les jeunes concernés par cette situation ont grandement contribué au soutien des structures administratives et les services publics pendant une période de plus de dix ans, d'où la nécessité de leur trouver des solutions adéquates de manière à exalter les valeurs du travail et renforcer la confiance dans leurs esprits vis-à-vis des établissements du secteur", a-t-il ajouté.

Avec l'arrivée de la nouvelle rentrée sociale, le ministre du Travail a appelé à "davantage de coordination et de coopération entre tous les secteurs concernés pour aplanir les difficultés qui pouvaient compromettre l'opération d'insertion professionnelle, tout en restant déterminé à concrétiser les engagements du Gouvernement dans ce cadre".

Insertion professionnelle: réunion d'évaluation entre Belmahdi et Lahfaya
  Publié le : lundi, 06 septembre 2021 18:18     Catégorie : Société     Lu : 4 foi (s)   Partagez