Plus de 1.700 élèves aux besoins spécifiques concernés par les examens de fin d'année dans les trois cycles

Publié le : mardi, 18 mai 2021 18:57   Lu : 7 fois
Plus de 1.700 élèves aux besoins spécifiques concernés par les examens de fin d'année dans les trois cycles

ALGER- La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Kaoutar Krikou, a indiqué mardi à Alger que 1.796 élèves aux besoins spécifiques scolarisés à travers l'ensemble du territoire national passeront les examens de fin d'année (2020-2021) dans les trois cycles de l'enseignement.

Dans une déclaration à la presse au terme de sa visite à l'Ecole des jeunes aveugles (El-Achour) et dans une classe spéciale pour les élèves malentendants et handicapés moteurs au Lycée El-Idrissi (Sidi M'hamed), la ministre a fait état d'une "hausse significative" du nombre d'élèves aux besoins spécifiques concernés par les examens de fin d'année 2020-2021 par rapport à l'année scolaire 2019-2020 où 1.492 élèves aux besoins spécifiques ont passé ces examens.

Lors de sa visite, Mme Krikou a fait le point sur les préparatifs des examens officiels dans les trois cycles de l'enseignement pour cette catégorie et les dispositions prises pour assurer le strict respect du protocole sanitaire approuvé par les ministères de l'Education nationale et de la Solidarité nationale et le Conseil scientifique relevant du ministère de la Santé, pour préserver la santé des élèves.

Elle a, dans ce cadre, appelé à redoubler d'efforts pour aider et accompagner cette catégorie de la société, notamment les élèves concernés par les examens de fin d'année dans les trois cycles de l'enseignement", rappelant les résultats "positifs" enregistrés l'année dernière "avec 97% de réussite dans le primaire, 96% dans le moyen et 57% dans le secondaire".


Lire aussi : Diverses formules pour promouvoir la formation des personnes aux besoins spécifiques


La ministre s'est, en outre, félicitée de la décision du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, relative à la création d'une école supérieure pour la formation d'enseignants en langue des signes, la qualifiant de "très importante" en ce qu'"elle dénote l'intérêt accordé par l'Etat aux personnes aux besoins spécifiques et répond à la demande des associations spécialisées et des parents d'élèves en faveur de la promotion de la langue des signes".

Pour sa part, la Représentante adjointe de l'UNICEF en Algérie, Souraya Hassan, a salué "les efforts constants de l'Algérie pour l'amélioration et la promotion de la prise en charge des personnes aux besoins spécifiques, notamment les élèves, à travers la réunion des conditions sanitaires et pédagogiques nécessaire à leur réussite aux examens officiels".

L'Ecole des jeunes aveugles d'El-Achour compte 175 élèves, dont 115 dans le cycle primaire et 60 dans le cycle moyen. 21 d'entre eux passeront les examens de fin de cycle primaire et 11 l'examen du BEM. La classe spéciale du Lycée El-Idrissi compte, quant à elle, 15 élèves aux besoins spécifiques.

Plus de 1.700 élèves aux besoins spécifiques concernés par les examens de fin d'année dans les trois cycles
  Publié le : mardi, 18 mai 2021 18:57     Catégorie : Société     Lu : 7 foi (s)   Partagez