Jouets contrefaits: nécessité de la mise en place d'"un laboratoire de contrôle"

Publié le : jeudi, 13 mai 2021 13:19   Lu : 5 fois
Jouets contrefaits: nécessité de la mise en place d'"un laboratoire de contrôle"

ALGER- Des associations ont mis en garde, à l'occasion de l'Aïd El-Fitr, les parents contre l’achat de jouets contrefaits, qui ne répondent pas aux normes, appelant comme chaque année en période de fête, à la mise en place d’un laboratoire de contrôle pour faire respecter les réglementations internationales dans ce domaine.

Des intervenants se préoccupant de la santé des enfants et du consommateur en général "tirent la sonnette d'alarme" quant aux risques qui guettent la santé des enfants. Des risques liés principalement aux substances dangereuses et des composants entrant dans la fabrication de ces jouets à l'instar des Phtalates (assouplissants des plastiques), les métaux lourds ou encore certains colorants (azoiques), et appellent à la mise en place d'"un laboratoire de contrôle pour faire respecter les normes internationales" et déceler les anomalies.

Le président de la Fondation nationale pour la promotion de la santé et du développement de la recherche (FOREM), Mustaph Khiati, a indiqué que ces jouets sont composés de "matières chimiques initialement à jeter".

"Ainsi, l'utilisation des jouets par les enfants peut entraîner des cas d'allergies ou même des maladies plus graves sachant  que certaines de leurs composantes sont cancérigènes", a-t-il mis en garde.

M.Khiati a également relevé que certains jouets sont violents et peuvent être à l'origine d'accidents graves, citant en exemple les fusils, les pistolets contenant de petites balles dures et les fléchettes de différentes matières, exhortant les parents à être plus vigilants et rigoureux dans l'achat de ces gadgets.

Le président de l'Association algérienne de protection et d'orientation du consommateur (APOCE), Mustapha Zebdi, a mis en exergue, de son côté, la nécessaire implication de l'Institut algérien de normalisation (IANOR) pour veiller, a-t-il expliqué, au "respect des normes internationales".

"Chaque produit à des normes et les opérateurs économiques doivent respecter les cahiers de charge. (...) On importe n'importe quel produit, en dépit du danger qu'il présente aussi bien dans sa composition, sa forme ou dans les messages qu'il véhicule parfois", a encore déploré M. Zebdi, expliquant que ce marché juteux et florissant est caractérisé par une "anarchie totale".

Il a appelé les parents à prendre conscience du danger que peuvent constituer certains jouets pour la santé de leur progéniture.


Lire aussi : Aïd El Fitr : la Protection civile appelle à la "prudence" pour éviter les accidents causés par certains jouets


Dans ce contexte, la Direction générale de la Protection civile a appelé mardi, rappelle-t-on, les citoyens, notamment les parents, à faire preuve de "prudence" pour éviter les accidents que peuvent occasionner certains jouets offerts aux enfants à l'occasion de l'Aïd El Fitr, eu égard aux innombrables cas d'accidents (étouffement, blessures graves, étranglement, incendies et brûlures), dont sont victimes chaque année les enfants, avait-elle indiqué dans un communiqué.

La Protection civile a recommandé également aux parents de "retirer et jeter rapidement tout emballage de jouet, comme les sacs et les emballages en plastique, la mousse, les broches et les attaches", soulignant que ces objets présentent "un risque d'étouffement ou d'étranglement pour les enfants".

Elle a rappelé aussi aux parents la nécessité de "vérifier que les jouets ne présentent aucun danger comme des pièces desserrées ou brisées", et de "jeter les jouets endommagés".

Jouets contrefaits: nécessité de la mise en place d'"un laboratoire de contrôle"
  Publié le : jeudi, 13 mai 2021 13:19     Catégorie : Société     Lu : 5 foi (s)   Partagez