Maison du Coran Ahmed Sahnoune, lieu prisé par les bienfaiteurs durant le mois de Ramadhan

Publié le : mercredi, 05 mai 2021 15:33   Lu : 2 fois
Maison du Coran Ahmed Sahnoune, lieu prisé par les bienfaiteurs durant le mois de Ramadhan

ALGER- La Maison du Coran ou l'école coranique "Cheikh Ahmed Sahnoune" à Alger s'est distinguée, durant le mois sacré de Ramadhan par les actions caritatives et solidaires et s'est érigée en lieu très prisé par les bienfaiteurs qui, depuis le début du mois sacré, se sont chargés de toutes les aides au profit des familles nécessiteuses et de la table de l'Iftar qui accueille des centaines de personnes par jour.

Dynamique inhabituelle et va-et-vient incessants sont observés dans les couloirs et les allées de l'Ecole coranique, non seulement le soir à l'approche de l'Iftar, mais aussi aux premières heures du matin pour préparer l'Iftar de pas moins de 350 repas complets par jour, a-t-on constaté.

Située à proximité de la mosquée Oussama Benzayed à la cité la Concorde dans la commune de Bir Mourad Rais, l'Ecole accueille, outre des dizaines de fidèles désirant apprendre et réciter le coran, des centaines de personnes qui ont trouvé refuge autour d'une table de l'Iftar pour compenser les retrouvailles en famille durant ce mois sacré.

Redha, 32 ans, travailleur journalier à Alger, a indiqué qu'il travaillait comme maçon dans un chantier privé et préfère, en ce mois sacré, venir à l'Ecole Ahmed Sahnoune pour rompre le jeûne.


Lire aussi : Le projet d'unification des programmes d'enseignement coranique "bientôt" finalisé


Ce jeune ouvrier n'était pas le seul à avoir préféré l'école à d'autres organismes ayant organisé les tables d'Iftar, tels les restaurants privés ou les mosquées. Hocine, 45 ans et fonctionnaire dans l'une des cliniques voisines, a lui aussi affirmé qu'à chaque permanence, il préférait se rendre rapidement aux lieux afin d'obtenir le repas de l'Iftar et retourner aussitôt sur son lieu de travail, saluant à ce propos cette initiative qui est devenue une habitude dans cet édifice religieux inauguré en 2012.

Redha et Hocine ainsi que d'autres personnes se rendant à l'école trouvent un groupe de jeunes volontaires pour les accueillir et organiser la table de l'Iftar de bonnes conditions, compte tenu des préparatifs qui précèdent l'accueil des jeûneurs.

 

Plus de 13.000 repas d'Iftar servis à l'école depuis le début du mois sacré

 

Pas moins de 13.000 repas d'Iftar ont été servis depuis le début du mois sacré par les agents de la Maison du Coran Cheikh Ahmed Sahnoun, en sus des couffins de colis alimentaires distribués aux familles nécessiteuses, lesquels ont jusqu'à hier (mardi) dépassé le seuil de 310 colis, d'une valeur de 5.000 DA cacun, selon le directeur de l'école, Mourad Khichane.

Dans une déclaration à l'APS, M. Khichane a assuré que toutes les conditions avaient été réunies depuis le premier jour du mois sacré en vue d'accueillir les jeûneurs et organiser les tables de l'Iftar, dans le respect total des mesures du protocole sanitaire visant la prévention du Coronavirus.

A cet effet, l'esplanade et le hall de l'établissement ont été transformés en espaces d'extension des deux restaurants principaux, afin d'assurer la distanciation entre jeûneurs dans la même table, sachant que la capacité de chaque salle, outre les nouveaux espaces, oscille entre 50 et 80 places.

Depuis le premier jour du mois de Ramadhan, la maison a fourni pas moins de 13.000 repas complets sans compter les colis alimentaires dédiés aux familles nécessiteuses.

Près de 60 bénévoles parmi les jeunes du quartier, outre des élèves des cycles secondaires et moyen sont à l'accueil des jeûneurs, ajoute M. Khichane.

Les bienfaiteurs veillent sur la Maison et ses besoins, s'attachant à ce que les jeuneurs soient bien servis, a-t-il mis en avant, rappelant que la préparation des repas commence très tôt et se poursuit jusqu'après la prière d'El Icha ou les jeunes s'occupent du nettoyage, de la mise en ordre de l'endroit et de de la liste des achats pour le lendemain.

Une des plus grandes écoles coraniques à Alger, la Maison Cheikh Sahnoun accueille 3160 élèves inscrits cette année, dont 2491 suivent des cours coraniques, alors que les autres sont répartis sur les classes d'alphabétisation, les cours de soutien, en sus des classes préscolaires.

Cheikh Ahmed Sahnoun (1907-2003) a rejoint l'Association des Oulémas musulmans dans les années 1940.

Cheikh Sahnoun qui a participé à la Révolution algérienne, a été nommé imam dans plusieurs mosquées d'Alger après l`indépendance dont la dernière a été celle D'Oussama ibn Zaid à Bir Mourad Rais.En 1989, Il créa la Ligue de la Daawa islamique pour orienter le mouvement de prédication en Algérie.

Maison du Coran Ahmed Sahnoune, lieu prisé par les bienfaiteurs durant le mois de Ramadhan
  Publié le : mercredi, 05 mai 2021 15:33     Catégorie : Société     Lu : 2 foi (s)   Partagez