Nécessaire adhésion des femmes rurales productrices dans des coopératives spécialisées

Publié le : mercredi, 21 avril 2021 10:03   Lu : 1 fois
Nécessaire adhésion des femmes rurales productrices dans des coopératives spécialisées

SKIKDA - La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Kaoutar Krikou, a appelé mardi à Skikda les femmes rurales productrices à "la nécessité d’adhérer dans des coopératives spécialisées".

Au cours de sa visite de travail et d’inspection dans la wilaya, la ministre a encouragé les femmes rurales exerçant une activité identique dans une même région à élargir leurs activités et adhérer dans des coopératives conformément à la loi sur les coopératives agricoles publiée récemment.

"La femme rurale a prouvé ses capacités sur le terrain agricole en se lançant dans des activités qui étaient il y peu de temps encore l’apanage des hommes, à l’instar de l’engraissement des bovins et l’apiculture et ce, grâce à sa volonté et sa détermination", a affirmé Mme Krikou.

La ministre a rappelé que son secteur œuvre inlassablement à promouvoir la femme rurale productrice pour "parvenir à l’autosuffisance concernant plusieurs produits locaux avec la possibilité de s’orienter vers l’exportation" et ce, en coordination avec l’ensemble des secteurs dont les services agricoles et les conservations des forêts pour concrétiser les programmes dédiés à la femme rurale".

Selon Mme Krikou, la wilaya de Skikda compte 3000 femmes rurales, considérant ce nombre comme un "réservoir" qui sera renforcé par tous les secteurs dans le cadre de la mise en œuvre du programme sectoriel en application du programme du président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

Dans ce contexte, la ministre a également rappelé que son département a lancé des sessions de formation en coordination avec le secteur agricole dans plusieurs filières agricoles pour renforcer, promouvoir et accompagner la femme rurale.


Lire aussi: Krikou: ancrer la culture de l’entreprise familiale chez la femme au foyer


Lors de sa visite au foyer pour personnes âgées (Skikda 1) pour s’enquérir de la situation de ses pensionnaires durant le mois de Ramadhan, la ministre a présidé la distribution d’un guide élaboré par le secteur de la santé renfermant des conseils pour un jeûne sans risque pour les personnes âgées.

La ministre de la Solidarité nationale a affirmé, à l’occasion, que sa visite entre dans le cadre du suivi de l’application du protocole sanitaire de prévention de la Covid-19 dans les centres relevant de son secteur, soutenant que des résultats "excellents" ont été enregistrés sur le terrain, grâce aux travailleurs du secteur de la solidarité et les cellules de proximité qui ont préféré rester aux côtés de cette catégorie durant la crise sanitaire.

Mme Krikou a visité les locaux de femmes bénéficiaires du dispositif de l’Agence nationale de gestion du microcrédit (ANGEM) dans le village Ain Cheraia, dans la commune de Tamalous, et dans la commune d’El Hadaiek, une exposition au Palais de la culture et des arts "Malek Chebel" de la ville de Skikda dédiée aux réalisations de femmes au foyer et de familles productrices.

La ministre a également inspecté un atelier de formation de femmes bénéficiaires de microcrédits, avant de procéder à la remise de cinq chèques à des bénéficiaires d’un montage financier tripartite dans le cadre du dispositif ANGEM et des attestations d’attribution de trois locaux commerciaux à des bénéficiaires de micro-crédit, en plus de la distribution de matériel pour personnes aux besoins spécifiques.

Nécessaire adhésion des femmes rurales productrices dans des coopératives spécialisées
  Publié le : mercredi, 21 avril 2021 10:03     Catégorie : Société     Lu : 1 foi (s)   Partagez