Print this page

Plus de 12.700 permis d’habilitation à la chasse délivrés par la DGF en 3 ans

Publié le : dimanche, 28 mars 2021 14:43   Lu : 1 fois
  • Partagez
Plus de 12.700 permis d’habilitation à la chasse délivrés par la DGF en 3 ans

ALGER - La direction générale des forêts (DGF) a délivré plus de 12.700 permis d’habilitation à la chasse depuis le lancement de l’opération de formation des chasseurs, en mars 2018, a indiqué dimanche la directrice de la chasse et de la faune sauvage à la DGF,  Wahida Boucekkine.

"Sur 12.840 chasseurs ayant déjà passé l’examen d’habilitation à la chasse, à l’issue de sessions de formation, 12.704 ont décroché leur permis de chasse", a indiqué Mme Boucekkine dans une déclaration à l’APS, précisant que ce permis est renouvelable tous les dix ans.

Globalement, les sessions de formation ont profité jusqu’à présent à 13.504 chasseurs, dont certains devront passer leurs examens dans les prochains jours, selon les précisions de cette responsable.

La formation (théorique et pratique) portée notamment sur les critères permettant aux chasseurs de distinguer les espèces ciblées, quand et comment les abattre, la biologie des espèces, les espèces protégées et interdites à la chasse et le maniement des armes de chasse et les règles de sécurité

Devenue obligatoire par la loi, la formation des chasseurs s’inscrit dans le cadre de la promotion d’une chasse pérenne, responsable et respectueuse des écosystèmes, a souligné la responsable .

Dans ce contexte, elle a affirmé que plusieurs textes de loi sont en cours d’élaboration en prévision de la campagne  de chasse 2021-2022, la première, après plus de 25ans de suspension due à la situation sécuritaire qui régnait à l’époque.

La levée de l’interdiction de la chasse avait été annoncée officiellement par le ministre de l’Agriculture et du développement rural, Abdelhamid Hemdani, le 15 septembre 2020. "Nous devons préparer le terrain pour la réouverture effective de cette activité", a-t-elle souligné.

Quant à l’ouverture de la chasse pour la campagne 2021-2022, elle sera lancée officiellement par le Conseil supérieur de la chasse et du patrimoine cynégétique le 15 septembre prochain "a fait savoir la même responsable, précisant que cette instance intersectorielle installée par le ministre de l’Agriculture, après la levée de l’interdiction de la chasse, a les prérogatives d’annoncer l’ouverture et la clôture de la chasse, de superviser et d´orienter les chasseurs.


Lire aussi: Forêts: plus de 830.000 ha reboisés depuis l'année 2000


Par ailleurs, le conseil est habilité à déclarer les animaux à chasser et ceux interdits à la chasse à  l’ouverture de chaque campagne de chasse, a-t-elle indiqué.

Conformément à la loi relative à la chasse, cette instance procède toujours, avant chaque nouvelle campagne de chasse, à l’évaluation du potentiel cynégétique par wilaya. "L’évaluation s’établit sur la base de la saison de chasse précédente afin de déterminer les conditions d’exercice de la chasse et les animaux pour lesquels la chasse est autorisée ou interdite", expliqué Mme Boucekkine.

Par la suite, le conseil communique son bilan aux walis qui, à leur tour, arrêtent  les différentes espèces pour lesquelles la chasse et autorisée dans leurs régions respectives et le nombre de gibier à abattre par chasseur, par journée de chasse et par zone de chasse.

Tout au long des périodes d’ouverture de la campagne de chasse, comprise entre septembre et janvier, il y’a une période de chasse déterminée pour chaque espèce, a-t-elle précisé.

Par ailleurs, les chasseurs sont soumis à un système de contrôle rigoureux, les obligeant à respecter le nombre de gibiers à chasser et les espèces autorisées figurant dans la licence de chasse délivrée par la conservation de forêts de wilaya pour la période considérée.

Contrairement au permis de chasse, renouvelable sur dix ans, la licence de chasse, elle, est renouvelable chaque année, a-t-elle  précisé. Et cela concerne notamment le gibier sédentaire dont le lapin, le lièvre, le chacal, le renard, le sanglier, la perdrix, le pigeon ramier et le faisan. Pour le  gibier de passage, il s'agit surtout de la caille des blés et les étourneaux.

Plus de 12.700 permis d’habilitation à la chasse délivrés par la DGF en 3 ans
  Publié le : dimanche, 28 mars 2021 14:43     Catégorie : Société     Lu : 1 foi (s)   Partagez