Avancer "main dans la main" pour faire face aux défis

Publié le : jeudi, 25 mars 2021 14:19   Lu : 99 fois
Avancer "main dans la main" pour faire face aux défis

EL TARF-Le conseiller du président de la République chargé du mouvement associatif et de la communauté nationale à l'étranger Nazih Berramdane a souligné jeudi à El Tarf, l'importance de renforcer le front social intérieur et d'avancer "main dans la main" pour faire face aux défis.

"Aujourd'hui, il est plus qu'indispensable de renforcer le front intérieur et de poursuivre la sensibilisation pour davantage de prise de conscience afin d’affronter ensemble les défis auxquels fait face le pays, en impliquant la société civile partenaire incontournable, a indiqué M. Berramdane à l'ouverture des travaux d'un séminaire sur "La société civile en Algérie et les défis futurs", organisé au niveau de la Maison de jeunes "Ahmed Betchine", par le bureau de wilaya de l'Académie de la société civile algérienne d'El Tarf.

Le conseiller du président qui a salué les sacrifices consentis par les moudjahidine et chouhada de cette région frontalière durant la Glorieuse Révolution de libération nationale, a affirmé qu'"d'aujourd'hui, les jeunes ont su demeurer fidèles au serment de leurs aînés en étant aux premiers rangs pour faire face aux multiples crises traversées par le pays qu'elles soient sanitaire, politique ou économique".

Selon M. Berramdane, cette deuxième rencontre dans la wilaya d'El Tarf intervient après celle organisée auparavant dans le cadre de l'élaboration d'une stratégie nationale décidée par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, ayant permis à la société civile de devenir un " partenaire essentiel au sein de l'Algérie nouvelle".

Mettant l'accent sur l'importance de cette "complémentarité'' entre les composantes de la société civile et les institutions de l'Etat, le conseiller du président a affirmé que les ''changements positifs et palpables enregistrés aujourd'hui traduisent la vision du président de la République à travers ses engagements".

Dans ce contexte, il a rappelé, entre autres, l'amendement de la Constitution, l'adoption du projet d'ordonnance portant loi organique relative au régime électoral en sus d'autres instances de consultation, dont l'Observatoire national de la société civile, qualifié de "premier allié du redressement de l'Etat".     


Lire aussi : Berramdane appelle la société civile à participer à la préservation de la stabilité nationale


Les jeunes sont invités, a-t-il ajouté à cet effet, à faire ''valoir leurs compétences et contribuer efficacement à l'édification de l'Algérie nouvelle" et à profiter des "facilitations accordées par l'Etat dans le cadre de l'accompagnement et le soutien des jeunes porteurs de projets pour contribuer à la relance économique".

M.Berramdane a également mis en relief le rôle de la société civile pour ''faire prendre conscience aux jeunes les enjeux relatifs aux crises que connaît la région et autres rumeurs portant préjudices aux institutions de l'Etat".

Plusieurs communications ayant trait aux difficultés auxquelles fait face le pays en matière de développement, de dynamisation du rôle de la société civile et d’opportunités de renforcement des liens de fraternité entre les différentes catégories de la société ont été présentées, suivies d'un débat en présence de nombreux participants.

Placée sous le slogan ''Main dans la main pour renforcer le front intérieur et consolider les territoires frontaliers"', cette rencontre a laquelle ont assisté le wali, Harfouche Benarar, le président de l’Assemblée populaire de wilaya et un membre du bureau national de l'Académie de la société civile, a été organisée en étroite collaboration avec l'Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA) de la wilaya d'El Tarf. 

Avancer "main dans la main" pour faire face aux défis
  Publié le : jeudi, 25 mars 2021 14:19     Catégorie : Société     Lu : 99 foi (s)   Partagez