L'importance d’un discours religieux civique dans la préservation de la cohésion nationale

Publié le : mardi, 16 mars 2021 10:30   Lu : 9 fois
L'importance d’un discours religieux civique dans la préservation de la cohésion nationale

CONSTANTINE- L’importance d’un discours religieux "rassembleur et civique" dans le renforcement et la préservation de la cohésion nationale a été soulignée lundi à Constantine au cours d’une rencontre organisée à l’université des sciences islamiques Emir Abdelkader en présence du président du Haut conseil islamique (HCI) Bouabdallah Ghlamallah.

Les participants à cette rencontre sur "Le rôle des imams et des cheikhs dans la préservation de la cohésion nationale" ont estimé que "l’imam chargé de la transmission du message de la paix, de la fraternité et de la réconciliation doit s’impliquer pleinement dans le projet d’édification nationale à travers des discours religieux rassembleurs et civiques pour apaiser les esprits, déjouer les complots et servir la société et le pays".

Les imams présents à cette rencontre ont également insisté sur "l’urgence de conjuguer les efforts de tout un chacun (imams, citoyens et responsables), surtout en cette conjoncture difficile que traverse le pays, et œuvrer dans un esprit de patriotisme pour l’édification d’une Algérie nouvelle".

De son côté, dans une allocution prononcée à l’ouverture de cette rencontre organisée à l’initiative de la commission des affaires religieuses et des wakfs de l’Assemblée populaire de wilaya (APW), M. Ghlamallah qui est revenu sur "le statut de l’imam", considéré depuis toujours comme une référence pour les musulmans, a mis l’accent sur son rôle dans "l’édification du pays et l’assainissement des esprits".

A ce titre, le président du HCI qui a insisté sur l’importance de la référence religieuse dans la lutte contre tous le dangers menaçant le pays, a appelé les imams et les chouyoukh du pays à se mobiliser au service de l’unité nationale en barrant la route à toute tentative de division visant le peuple algérien, avant d'insister également sur l’importance "d’œuvrer ensemble pour isoler les idées de haine et de violence".

Evoquant l’importance de la formation continue des imams pour leur permettre d’accompagner l’évolution de la société, M. Ghlamallah a appelé les imams à s’adapter avec les défis de l’heure marqués par des tentatives de division ciblant la stabilité et l’unité nationale.

Mettant en avant l’importance de l’unité nationale dans la réussite des chantiers de construction prometteurs? en cours en Algérie, le président du HCI a appelé les Algériens à "être vigilants et ne prêter attention qu’aux discours de la raison émanant de personnalités intègres et soucieuses de l’avenir du pays et des générations futures".

Pour sa part, le chef de l’exécutif local, Ahmed Abdelhafid Saci, qui a assisté à cette rencontre à laquelle ont pris part des imams et des spécialistes en sciences islamiques notamment, a indiqué que "la mosquée, considérée comme une institution religieuse, est appelée aujourd’hui plus que jamais à exercer son pouvoir et rassembler les citoyens autour d’un seul but suprême qui est la préservation de l’unité nationale".

Il a, dans ce cadre, appelé les imams à se mobiliser encore plus pour montrer la bonne voie à suivre et mettre en échec les plans de division tissés dans l’ombre par les ennemis du pays.

Le président du Haut conseil islamique, Bouabdallah Ghlamallah, a été honoré à l’occasion de cette rencontre, à l’initiative de la commission des affaires religieuses et des wakfs de l’Assemblée populaire de wilaya.

L'importance d’un discours religieux civique dans la préservation de la cohésion nationale
  Publié le : mardi, 16 mars 2021 10:30     Catégorie : Société     Lu : 9 foi (s)   Partagez