Rôle des institutions religieuses dans la propagation de l’Islam en Afrique

Publié le : lundi, 08 mars 2021 18:30   Lu : 26 fois
Rôle des institutions religieuses dans la propagation de l’Islam en Afrique

GHARDAIA- Le conseiller du président de la République, chargé des zaouïas et associations religieuses Aissa Belakhdar a mis en exergue dimanche depuis Ghardaïa le rôle des zaouïas avec leurs différentes Tariqa (confréries) et les institutions religieuses algériennes dans la propagation de l’Islam en Afrique.

"Les écoles coraniques, zaouïas et instituts islamiques algériens ont de tout temps été des sources spirituels pour la population du continent africain et autres fervents fidèles des pays orientaux", a souligné M. Belakhdar au terme de sa tournée dans la wilaya de Ghardaïa.

Le conseiller du président de la République a visité le prestigieux Institut islamique du rite ibadite d’une importance mondiale "Institut El Hayat" dans la localité de Guerrara, à 120 km au Nord-est de Ghardaïa, réalisé en 1925 par Cheikh Brahim Bayoud, figure réformiste de l’ibadisme.

M.Belakhdar a loué l’aura spirituelle de cet établissement et son rayonnement religieux qui a conquis une large frange des musulmans du continent africain et pays orientaux.

"La région de Ghardaïa a toujours été un creuset religieux et une pépinière de grands Ulémas (savants) qui ont répandu la foi islamique, la sagesse, la tolérance et le vivre en harmonie avec leur entourage dans la sérénité", a-t-il rappelé.

L’institut El Hayat revêt une importance particulière dans le rayonnement spirituel, en plus de l'apprentissage des sciences religieuses, du fiqh, du hadith, de l’exégèse (tafsir) du Coran et de la langue arabe.

Les élèves au sein de cet établissement étudient la langue française, les mathématiques, l’informatique, les sciences et l'histoire et bénéficient de diverses activités éducatives, sportives et artistiques, selon les explications des responsables de cet établissement fournies à la délégation officielle .


Lire aussi : Les zaouïas et écoles coraniques contribuent à la préservation du référentiel religieux national


Le conseiller du président de la République s’est félicité du niveau d’enseignement visant la mise en place de structures permettant aux Oulémas de s’acquitter et de remplir leur mission de sensibilisation des citoyens et de préservation de l’identité algérienne et le référent religieux.

"Nous nous enorgueillissons d’avoir des établissements religieux qui veillent à la diffusion des valeurs de l'Islam du juste milieu, de la tolérance et de l'ouverture sur l'autre", a-t-il souligné à ce propos.

M.Belakhdar, accompagné du wali de Ghardaïa, a rendu hommage au Fondateur du réformisme ibadite Cheikh Brahim Bayoud (1899/1981), natif de Guerrara, en se rendant à son domicile, devenu un musée qui porte son nom.

Auparavant le conseiller du président de la République, chargé des zaouïas et associations religieuses, a également visité l'école coranique El Hayat.

Rôle des institutions religieuses dans la propagation de l’Islam en Afrique
  Publié le : lundi, 08 mars 2021 18:30     Catégorie : Société     Lu : 26 foi (s)   Partagez