L'Algérie appelée à investir dans la dimension spirituelle et éducative des associations religieuses

Publié le : mercredi, 17 février 2021 08:30   Lu : 54 fois
L'Algérie appelée à investir dans la dimension spirituelle et éducative des associations religieuses

ALGER- Le Conseiller du président de la République chargé des associations religieuses, Aissa Belakhdar, a affirmé mardi à Alger que l'Algérie était appelée à investir davantage dans l'héritage spirituel, social et éducatif des établissements religieux en tant que source de force.

Intervenant au forum "Al-Hiwar" sur "Le rôle des associations religieuses, des zaouïas et des écoles coraniques au service du pays", M. Belakhdar a fait savoir que "les associations religieuses sont des "espaces" multidimensionnels qui consacrent les valeurs religieuses dans la société algérienne, d'où l'impératif d'investir dans leur héritage spirituel et éducatif afin de réhabiliter ce patrimoine, source de force".

"Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, estime que les établissements religieux à l'image des mosquées, des zaouias et des écoles coraniques "constituent un levier essentiel et un jalon important dans l'édification de l'Algérie nouvelle", a-t-il souligné.

Le même responsable a appelé à l'impératif de généraliser les modèles positifs et bénéfiques hérités par les Algériens de leurs aïeux en matière de gestion de leurs affaires socioreligieuses, citant en l'occurrence "Tadjmaat" dans la région de la Kabylie et à "El-Azaba" (Mizab) et bien d'autres, grâce auxquels les collectivités ont su fonder leur vie socio-économique, religieuse et éducative.

Evoquant l'institution de la mosquée et son rôle référentiel, le même intervenant a évoqué le projet de loi portant organisation des associations religieuses soumis au Gouvernement pour l'amendement de la loi 2012 qui "manque de précision" au sujet des missions et caractéristiques des associations religieuses.

Ce projet de loi contribuera à l'amélioration du rôle social, éducatif et spirituel des mosquées, en l'élargissant à l'orientation et de ne pas le limiter au discours traditionnel de la mosquée. 


Lire aussi : Les établissements religieux appelés à développer leurs programmes


Quant au rôle des zaouïas, le conseiller du président a fait part d'"un plan" en cours d'élaboration pour "le recensement et l'inspection des zaouïas et de leurs annexes à l'extérieur du pays aux fins de les soutenir et de les organiser en faveur du pays et des citoyens".

Il a annoncé, en outre, la préparation en cours d'un colloque national sur les associations religieuses pour examiner les programmes appliqués dans les écoles coraniques et proposer des alternatives pour homogénéiser les méthodologies adoptées et uniformiser les diplômes.

Il s'agit également de souligner le rôle de la femme dans les associations religieuses, un rôle de plus en plus "prépondérant" ces dernières années.

Le conseiller du président de la République chargé des associations religieuses a affirmé que sa mission consistait à être aux côtés de l'ensemble des acteurs du domaine, conformément à la loi algérienne, et de conférer "une vision scientifique" à l'action des imams et des associations religieuses, selon les exigences actuelles de la vie, en veillant à ce que cette action soit respectueuse de la ligne nationale et religieuse au service de l'Algérie et de la société.

L'Algérie appelée à investir dans la dimension spirituelle et éducative des associations religieuses
  Publié le : mercredi, 17 février 2021 08:30     Catégorie : Société     Lu : 54 foi (s)   Partagez