Ayoub Rehal, premier autiste africain à réussir à l'examen de 1er degré d'équitation 

Publié le : mercredi, 10 février 2021 16:22   Lu : 18 fois
Ayoub Rehal, premier autiste africain à réussir à l'examen de 1er degré d'équitation 

BLIDA- Ayoub Rehal, du haut de ses 16 ans, a réussi avec brio à l'examen de premier degré d'équitation organisé au club équestre l'Hacienda de Blida, devenant ainsi le premier enfant autiste africain à être reçu à ce type d'épreuve.

Ayoub Rehal, qui a participé à l'examen du premier degré d'équitation (oral et appliqué), organisé samedi dernier, par la Fédération équestre algérienne (FEA) au club équestre l'Hacienda, est le "premier enfant autiste africain à prendre part à ce type d'examen et à y être reçu avec brio grâce à ses talents de cavalier", a déclaré fièrement à l'APS son entraineur, Hamid Idirene.

En effet, Ayoub était le seul participant autiste parmi les 47 ayant pris part à cette épreuve. Outre sa réussite à l'épreuve orale, il a décroché les trois épreuves de reprise, de dressage et de saut d'obstacles.

Son talent de reprise (enchainement de figures présenté dans un carré de dressage) lui a valu l'admiration du public et les félicitations du jury, qui s'est, néanmoins, contenté de lui octroyer une attestation de participation, au lieu d'un diplôme de qualification pour participer à d'autres épreuves.

Selon M. Idirene, le jury a exprimé une réserve à ce sujet pour des considérations essentiellement liées aux lois de la Fédération équestre algérienne (FEA), mais n'a pas manqué d'encourager Ayoub à consentir d'avantage d'efforts pour d'autres succès dans ce domaine et pour devenir un cavalier émérite qui décrochera des titres dans les catégories handisports".

Revenant sur le "travail de longue haleine fourni durant près de huit ans pour aider cet enfant à surmonter son handicap", l'entraîneur d'Ayoub, a assuré que cette épreuve "lui a donné davantage de confiance et a permis de révéler son talent en équitation, pour être promu au rang de cavalier +ordinaire+ ".


Lire aussi: Enfants autistes: un plan national en cours d'élaboration pour les prendre en charge


S'exprimant sur les réalisations futures d'Ayoub, M. Idirene a déclaré qu'il compte aider son protégé à bien se préparer pour participer aux jeux paralympiques de 2025, réservés aux catégories spécifiques.

Pour sa part, le père du jeune prodige, Rachid Rehal a déclaré que les résultats réalisés par son fils "ne sont pas le fruit du hasard, mais d'un travail long et acharné ", exprimant sa "fierté à l'égard de l'exploit réalisé par son fils autiste face à des enfants ordinaires".

Le père a, également, avoué qu'il ne s'attendait pas à voir son fils, qui a des troubles du comportement, réussir dans le sport équestre, qu'il lui a choisi comme thérapie lorsqu'il était âgé de huit ans, se félicitant de la contribution de ce sport dans l'amélioration de l'état psychique de Ayoub, qui à plus confiance en lui.

Profitant de cette occasion, M. Rehal, qui est président de l'association d'autisme de Blida, a appelé les parents d'enfants autistes, à les accompagner, être patients avec eux et à les intégrer dans différentes activités susceptibles de faire émerger leurs dons et talents, comme c'est le cas pour Ayoub et bien d'autres enfants, qui ont défié leur handicap et se sont fait connaitre dans divers domaines, à l'instar de l'apprentissage du Coran, le dessin et la natation.

 

Ayoub Rehal, premier autiste africain à réussir à l'examen de 1er degré d'équitation 
  Publié le : mercredi, 10 février 2021 16:22     Catégorie : Société     Lu : 18 foi (s)   Partagez