Criminalité transfrontalière: près de 3.600 affaires traitées en 2020

Publié le : dimanche, 31 janvier 2021 16:28   Lu : 165 fois
Criminalité transfrontalière: près de 3.600 affaires traitées en 2020

ALGER - Les services de la Police aux frontières (PAF) ont traité en 2020 près de 3.600 affaires impliquant 5.000 individus, contre plus de 12.000 en 2019, soit une baisse de 70,50%, a indiqué dimanche à Alger le directeur de la PAF, le contrôleur de police, Sifi Mohamed Noui.

Présentant lors d'une conférence de presse le bilan des activités de la PAF au cours de l'année écoulée, M. Sifi a affirmé qu'en 2020, quelque 3.581 affaires ont été traitées, contre 12.146 en 2019, soit une différence de 8.560 affaires et une baisse de 70,50%.

Le même responsable a expliqué cette baisse par la situation générale du pays et de par le monde, induite par la propagation de la pandémie du nouveau Coronavirus et les mesures prises à cet effet, ayant conduit à une baisse des mouvements de circulation des personnes à travers les frontières.

Le nombre d'individus impliqués dans les affaires enregistrées au cours de l'année 2020 par les brigades de la PAF a atteint 4.977, dont 2.628 individus déférés devant le Parquet, a-t-il précisé.

Les affaires traitées concernent des crimes liés aux faux et usage de faux, vols, trafic illégal de drogues, de véhicules, d'armes et de munitions. Il s'agit en outre de la contrebande, de l'émigration clandestine, de l'arrestation d'individus recherchés et de la pénétration illégale des frontières, ainsi que d'autres délits.

Pour sa part, le chef de la cellule de la communication à la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), le commissaire divisionnaire Laroum Amar a indiqué, lors de sa présentation du bilan de la cellule pour l’année 2020, que les services de la Sûreté nationale avaient reçu plus de 2.6 million d’appels téléphoniques à travers les différents numéros gratuits.


Lire aussi: Sûreté nationale: augmentation remarquable de la criminalité en 2020


Pour le même responsable, il ne s’agit pas seulement d’un bilan qui s’arrête aux chiffres, mais d’une indication quant à l’importance de la communication entre le citoyen et les services de sécurité, à tout moment et en toutes circonstances.

Pour faire face à la pandémie du nouveau Coronavirus, les services de la police ont pris part à plusieurs activités de sensibilisation visant à juguler sa propagation, soit sur le terrain ou via les réseaux sociaux et le site web de la DGSN, avec un total d’activités dépassant les 180.000, a-t-il souligné.

Le commissaire divisionnaire a, en outre, indiqué que le nombre des abonnés à la page officielle Facebook de la DSGN avait connu une nette hausse lors de l’année 2020, due selon lui, à la période de confinement sanitaire qui a également été caractérisée par l’engouement du citoyen pour les différents espaces d'échange virtuels.

Plus précis, M. Laroum révèle que le nombre des followers de la page Facebook de la DSGN a grimpé d’environ 800.000 en 2019, à plus d’un million en 2020.

Ainsi, le nombre global des suiveurs des plateformes de communication de la DGSN s’élève à plus de 3.4 millions de personnes.

Media

Criminalité transfrontalière: près de 3.600 affaires traitées en 2020
  Publié le : dimanche, 31 janvier 2021 16:28     Catégorie : Société     Lu : 165 foi (s)   Partagez