Le rôle des jeunes dans la sensibilisation pour faire face aux défis mis en exergue

Publié le : samedi, 30 janvier 2021 20:34   Lu : 3 fois
Le rôle des jeunes dans la sensibilisation pour faire face aux défis mis en exergue

ORAN - Le conseiller du président de la République chargé du mouvement associatif et de la communauté nationale à l’étranger, Nazih Berramdane a mis en exergue, samedi à Oran, le rôle des jeunes et des étudiants dans la sensibilisation sociale pour faire face aux défis que connait le pays.

M. Berramdane a souligné, à l’ouverture d'une conférence régionale de l’Organisation estudiantine algérienne libre (OEAL) à l’université des sciences et de la technologie d’Oran sur "le rôle des étudiants et des jeunes dans l’adhésion à la vie politique pour faire face aux défis de sécurité nationale", que la société civile, les étudiants et les jeunes ont un rôle dans la sensibilisation sociale sur les défis auxquels le pays fait face et la manière de les affronter.

A ce titre, il a fait référence aux défis au niveau de nos frontières protégées par l’Armée Populaire Nationale (ANP) et tous les services de sécurité.

Le même responsable a déclaré également que les étudiants ont un grand rôle à jouer à l’intérieur de l’université pour sensibiliser sur les défis et sur la nécessité de les affronter, rappelant qu'ils ont eu, depuis le mouvement national à la glorieuse guerre de libération nationale et à la période postindépendance un rôle politique positif.

Nazih Berramdane a, d’autre part, indiqué que le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a salué le rôle de la société civile, notamment lors de la crise sanitaire où les étudiants ont joué un grand rôle et ont contribué à faire face à la propagation de la pandémie, à travers la sensibilisation et les opérations de désinfection, entre autres.


Lire aussi: L'Algérie déterminée à faire face à tous les défis


A ce propos, le même responsable a rappelé que le président de la République avait souligné que la société civile est l’allié principal de l’Etat dans le cadre de la démocratie participative, concrétisant ce statut dans la Constitution amendée.

"A l’avenir, il y aura des mécanismes dans le cadre d’une stratégie complète pour la réhabilitation des capacités de la société civile, son encadrement et son implication à jouer le rôle de partenaire dans les institutions de l’Etat", a-t-il affirmé.

Les travaux de cette conférence régionale, organisée par les autorités locales et les représentants du mouvement associatif, ont été marqués par la présentation de communications par des professeurs universitaires abordant, entre autres, "le rôle des étudiants dans le domaine politique", "le rôle du mouvement associatif dans la formation et l’investissement dans les élites", "les défis de sécurité et l’équation de l’édification de la sécurité nationale".

Les recommandations de la conférence ont insisté sur l’importance de la participation des étudiants et des jeunes à la vie politique en tant qu’éléments essentiels dans l’édification de l’Algérie nouvelle, ainsi que sur la prise de conscience des questions locales, territoriales et internationales,  la manière de se comporter avec différentes situations et l’ancrage de la démocratie participative, en plus du développement des énergies créatives et des jeunes talents.

Le rôle des jeunes dans la sensibilisation pour faire face aux défis mis en exergue
  Publié le : samedi, 30 janvier 2021 20:34     Catégorie : Société     Lu : 3 foi (s)   Partagez