Print this page

Asphyxie au monoxyde de carbone : 26 décès à travers le pays depuis début janvier

Publié le : dimanche, 10 janvier 2021 16:43   Lu : 133 fois
  • Partagez
Asphyxie au monoxyde de carbone : 26 décès à travers le pays depuis début janvier

ALGER- Vingt-six (26) personnes sont mortes et plus 421 autres ont été secourues depuis le début de janvier courant au niveau national suite à l’inhalation du monoxyde de carbone (CO), a-t-on appris, dimanche, auprès des services de la Protection civile.

Dans une déclaration à l’APS le chef du bureau de l'information et l'orientation à la Direction générale de la protection civile, le capitaine Nassim Bernaoui a précisé que le bilan le plus lourd avait été enregistré dans la wilaya de Tiaret (6 décès), suivie d'Alger (3 décès) puis Bejaïa, Djelfa, Mascara et Mila (2 décès pour chacune).

En 2020, un total de 126 personnes sont mortes asphyxiées par le monoxyde de carbone et au moins 2247 autres ont été secourues à la faveur de 2200 interventions des éléments de la Protection civile.

Par rapport à l'année 2019, une baisse du nombre de décès a été enregistrée (-19 décès), tandis que 57 décès avaient été enregistrés en janvier 2019, a détaillé le même responsable relevant que depuis le début de janvier de cette année 26 décès sont à déplorer, un nombre qu'il a jugé "élevé car appelé à augmenter ".

M.Bernaoui a imputé le nombre élevé de victimes à la vague de froid qui amène les citoyens à utiliser des moyens de chauffage sans respecter parfois les mesures préventives ainsi que l'absence d’aération, outre l'utilisation des moyens de chauffage traditionnels, le manque de contrôle et d'entretien des appareils de chauffage.


Lire aussi: Intoxications au CO: une mauvaise installation des chauffages


Le même intervenant a rappelé, dans le même cadre, les opérations de sensibilisation lancées par les éléments de la Protection civile dans l'objectif de sensibiliser les citoyens aux dangers du mauvais usage de ces appareils en les inviter à les contrôler quotidiennement.

Il a fait état, par là même, du lancement ,le 14 novembre dernier, d'une campagne de sensibilisation d'envergure devant se poursuivre jusqu'au 31 mars prochain où il est question de conseils de prévention sur le mode d'emploi des chauffages et les précautions nécessaires pour éviter les asphyxies.

Les imams des mosquées ont consacré les prêches du vendredi à la sensibilisation des fidèles aux dangers de ce phénomène et à l'impératif de respecter les mesures de prévention afin d'éviter toute asphyxie au gaz.

Selon le même responsable, tous les médias et les réseaux sociaux participent à l'opération de sensibilisation aux dangers du mauvais usage de ces appareils, outre la participation des établissements éducatifs à cet effort dans le souci de mettre la vie des citoyens à l'abri du danger des

fuites de monoxyde de carbone.

M.Bernaoui a insisté également sur l'impératif renforcement du contrôle des chauffages en s'assurant de la conformité de ses appareils aux normes de sécurité, outre la prise des mesures nécessaires à l'instar de l'aération et le contrôle permanent des appareils.

Asphyxie au monoxyde de carbone : 26 décès à travers le pays depuis début janvier
  Publié le : dimanche, 10 janvier 2021 16:43     Catégorie : Société     Lu : 133 foi (s)   Partagez