Sétif: une "Touiza" pour faire face aux retentissements du Covid-19

Publié le : vendredi, 08 janvier 2021 17:05   Lu : 87 fois
Sétif: une "Touiza" pour faire face aux retentissements du Covid-19

SETIF - Les retentissements de la pandémie de Covid-19 dans la wilaya de Sétif ont renforcé les efforts et les initiatives de la société civile, depuis son apparition en mars dernier à ce jour, à la faveur d’une "Touiza" grandeur nature traduisant de manière significative le sens de la solidarité et de l’entraide entre les enfants d'un même peuple uni.

Dans ce contexte particulier, de nombreuses associations, hommes d'affaires, artisans et citoyens ont consacré toute leur énergie à lutter contre la propagation de la Covid-19, dont l'association des oulémas musulmans algériens qui a organisé des actions de solidarité et de prévention en accompagnant les efforts de l'Etat pour faire face à la pandémie de Covid-19 et ses répercussions sur la population.

L'association des oulémas musulmans algériens de Sétif a ainsi participé, depuis le début de cette crise sanitaire exceptionnelle au cours de laquelle la wilaya de Sétif a enregistré par moment des taux de contamination élevés, à la mobilisation collective de la société civile en prêtant notamment assistance au personnel médical du CHU Mohamed Abdenour Saâdna en équipant deux salles de réanimation, a indiqué à l’APS, Moussa Mili, responsable du bureau local de l’association.

Ces salles ont bénéficié d’équipements médicaux modernes importés de l'étranger, composés de 2 ventilateurs de réanimation, de lits et d’autres dispositifs médicaux, contribuant ainsi à soutenir la prise en charge des malades atteints par le coronavirus dans de bonnes conditions, a précisé la même source.

Selon M. Mili, l'initiative d'équiper ces salles de réanimation revient au pôle médical de l'association des oulémas musulmans algériens, regroupant 30 médecins généralistes et spécialistes, afin de lutter contre la propagation de l'épidémie de Covid-19 et aux nombreux cas de contaminations enregistrés dans la wilaya.

Et d’ajouter : "depuis l’apparition des premiers cas, l’association s’est également empressée d'organiser de vastes campagnes de prévention et de désinfection des institutions, des structures accueillant du public et les établissements de santé comme le CHU Mohamed Abdenour Saâdna".

L’association a entrepris, en ce sens, des actions au profit des établissements de santé notamment les hôpitaux d'Ain Oulmène et El Eulma et l'établissement hospitalier spécialisé en psychiatrie d'Ain Abessa, des centres de rééducation, des bureaux de Poste, des établissements pour personnes âgées et de l’enfance assistée, en mobilisant 2 équipes composée chacune entre 5 et 10 bénévoles, a précisé la même source.

En même temps, l’association des oulémas s'est attelée, dit-il, à sensibiliser la population via sa page officielle sur les réseaux sociaux au respect des mesures de prévention contre la Covid-19 et à prodiguer des conseils visant à amoindrir les retombées psychologiques du confinement chez les citoyens les plus fragiles, à l’instar des personnes âgées et celles souffrant de pathologies chroniques comme le diabète et les maladies cardiovasculaires.


Lire aussi: Jijel : une "Touiza" redonne vie au village Béni Ferah


Aussi, au même titre que plusieurs autres acteurs de la société civile, l'association des oulémas musulmans algériens de Sétif a distribué plus de 100.000 masques au profit des équipes médicales et paramédicales, aux communes, en plus d'un nombre important de bouteilles de gel hydro alcoolique, de gants et de lunettes de protection, a détaillé son responsable local.

Selon M. Mili, en cette période difficile que traverse notre pays, la "solidarité" demeure le maître mot jusqu'à la disparition définitive de la pandémie.

 

Des actions traduisant l’ampleur de la cohésion du peuple

 

Contribuant de son côté à la solidarité collective, le Croissant rouge algérien (CRA) a procédé à la distribution de 40 tonnes environ de produits alimentaires, de matériel médical, de produits de nettoyage et de désinfection aux habitants des zones reculées de 25 communes de la wilaya.

Selon le responsable de la commission de wilaya du CRA, Rachid Bouguessa, il s’agit de denrées alimentaires variées (semoule, farine, huile de table, pâtes, eaux minérales) distribuées sous forme de colis, en plus de 6.000 boîtes de lait pour bébé, 50.000 abaisse-langue, 200 blouses médicales ainsi que des détergents et des désinfectants.

Et de poursuivre : "les actions menées durant cette période de crise sanitaire traduisent l'ampleur de la cohésion et de la fraternité du peuple algérien, car il a concouru à renforcer, à relayer la culture de la solidarité et à raffermir l’unité entre les enfants du peuple pour lutter contre la Covid-19".

Plusieurs autres associations locales ont également contribué dans les grandes villes à ce profond élan de solidarité, à l’instar des associations "El Kaouafil Ettibia" de Sétif, "El noukhba El Watania Lil Ouloum Ettibia" de Ain Oulmène, et "El Irtikae" de Djemila, à travers l'organisation de campagnes de collecte de dons, de nettoyage et de désinfection, en plus de la distribution de moyens de protection comme les gels hydro alcooliques et de solutions désinfectantes.

L’association "Dhaê Bassmatek" (met ton empreinte) de Bougaâ (Nord de Sétif) fait également partie du large éventail des acteurs de la société civile ayant contribué à collecter des dons pour renforcer les établissements publics hospitaliers avec des équipements médicaux de première nécessité, par l’acquisition de cuves à oxygène de concert avec des commerçants et des bienfaiteurs.

La contribution de l’antenne d’El Eulma de l'Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA) a été à ce titre jugée "majeure" dans le renforcement de l'hôpital Saroub El Khatir en matériel médical en lui délivrant 6 ventilateurs (4 mobiles et 2 fixes) et 7 écrans de surveillance indispensables à la réanimation des cas graves de Covid-19.

La wilaya de Sétif a enregistré des résultats très prometteurs en matière de confection de masques de protection par des artisans locaux qui ont collaboré de manière efficiente à lutter contre l’épidémie, estiment des responsables de la Chambre locale de l'artisanat et des métiers (CAM).

"Dès les premières contaminations, 20 ateliers artisanaux consacrés à la production de moyens de prévention ont été créés à travers la wilaya, employant environ 164 artisans et apprentis", a affirmé à l’APS, Hamida Benzaârour, responsable chargée de l'animation et du développement économique au sein de la CAM.

Plusieurs artisans affiliés à cette Chambre ont produit et distribué plus de 2 millions de masques, dont un nombre important a été accordé aux structures de santé et divers corps de sécurité, alors que le reste a été cédé sur le marché local à des prix abordables à la portée des citoyens, a précisé Mme Benzaârour.

En outre, plus de 12.055 vêtements de protection, 14.810 blouses, 3.300 visières, 200 draps et housses mortuaires ont été produits par des artisans locaux, a fait savoir la même source.

Sétif: une "Touiza" pour faire face aux retentissements du Covid-19
  Publié le : vendredi, 08 janvier 2021 17:05     Catégorie : Société     Lu : 87 foi (s)   Partagez