Mouvement associatif: parvenir à une démocratie participative au service du développement

Publié le : lundi, 17 août 2020 19:14   Lu : 3 fois
Mouvement associatif: parvenir à une démocratie participative au service du développement

TEBESSA - Le Conseiller auprès du président de la République chargé du mouvement associatif et de la communauté nationale à l’étranger, Nazih Berramdane, a affirmé lundi à Tébessa que "le travail est engagé en vue de parvenir à une démocratie participative" au service du développement rassemblant tous les acteurs de la société civile et des institutions de l’Etat.

Au cours d’une rencontre avec les représentants du mouvement associatif à la salle des congrès "Chahid Abad Zine", M. Berramdane a indiqué que cette série de rencontre qu’il tient avec les associations actives dans les divers secteurs vise à "organiser et encadrer les acteurs de la société civile en vue d’instaurer une démocratie participative et un échange des expériences entre tous".

Il a ajouté à ce propos qu’il est "impératif de penser à l’échelle locale à créer des fédérations d’associations qui encadrent le travail associatif dans l’attente des nouvelles solutions et dispositions juridiques que seront ultérieurement annoncées".

M. Berramdane a assuré "qu’au terme des 50 rencontres programmées à l’échelle nationale avec pas moins de 100.000 associations, une série de propositions et recommandations sera prise en considération dans l’organisation du mouvement associatif et sa participation à l’édification de l’Algérie nouvelle dans le cadre d’une stratégie future qui lui permettra de jouer pleinement son rôle dans le développement".


Lire aussi: Le mouvement associatif en mesure de participer au développement socio-économique


Les décisions qui seront prises prochainement, a encore ajouté l’intervenant, permettront "d’organiser la société civile et le mouvement associatif de sorte à en faire une troisième force qui accompagne les deux secteurs public et privé et participe à l’édification de l’Algérie nouvelle sur des bases solides et justes ainsi que préconisé par le président la République Abdelmadjid Tebboune".

Il a également appelé à "la tenue de sessions de formation, d’accompagnement et d’échange d’expériences en vue d’habiliter la société civile à être une force d’appui aux institutions de l’Etat pour apporter le meilleur au citoyen et à la patrie", saluant à l’occasion le rôle des associations dans l’accompagnement des autorités publiques durant la période de confinement sanitaire dû à la pandémie du nouveau coronavirus et sa participation dans les actions de solidarité avec les familles démunies des zones d’ombre.

Concernant la communauté nationale à l’étranger, M. Berramdane a insisté sur "la nécessité de tirer profit de ses expériences, d’échanger les connaissances dans les divers domaines et de travailler à trouver des solutions de relance notamment de l’économie nationale et de soutien à l’Algérie".

La rencontre a été une occasion d’écouter les propositions et préoccupations des présidents des associations et représentants de la société civile, axées notamment autour de "l’amendement de la loi sur les associations", "la facilitation de la communication avec les institutions officielles" et "leur association aux diverses activités de sorte à faire de l’association un trait d’union entre l’administration et le citoyen".

Media

Mouvement associatif: parvenir à une démocratie participative au service du développement
  Publié le : lundi, 17 août 2020 19:14     Catégorie : Société     Lu : 3 foi (s)   Partagez