Crise du covid-19: la société civile, un partenaire actif du secteur de la solidarité

Publié le : jeudi, 30 avril 2020 08:59   Lu : 13 fois
Crise du covid-19: la société civile, un partenaire actif du secteur de la solidarité

BOUMERDES- La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille, et de la Condition de la Femme, Kaouthar Krikou, a affirmé, mercredi, a partir de Boumerdes, que la société civile est un "partenaire actif " du secteur de la solidarité nationale, et que la crise du coronavirus est "une preuve de plus de ce partenariat", exprimé à travers la solidarité.

Dans une déclaration à la presse, en marge d’une visite d’inspection dans la wilaya, Mme.Krikou a réitéré sa conviction que la société civile est un "partenaire actif" du secteur de la solidarité nationale, et que la "crise du coronavirus n’est qu’une preuve de plus de ce partenariat, reflété à travers la solidarité entre les deux parties ", a-elle soutenu.

"Nous avons une jeunesse sur qui compter dans ce domaine", a-t-elle ajouté, exprimant son "soutien à toutes les initiatives de la société civile, et ses élans de solidarité à travers le pays, tant pour l’éradication des zones d’ombre, que la lutte contre la propagation de la pandémie du Covid-19", a-t-elle indiqué.

Répondant à une question sur le programme d’éradication des zones d’ombre, dans le pays, la ministre de la Solidarité nationale a fait part du "lancement, le 1e avril courant, de la première caravane nationale de solidarité, à cet effet", et ce, dans le cadre d’un "programme de solidarité gouvernementale fixe. Notre action se poursuivra jusqu’à leur éradication totale ", a-t-elle assuré.

La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille, et de la Condition de la Femme a inauguré sa visite par la salle omnisports "Mohamed Belaredj" de la ville de Boumerdes -lieu de collecte et de distribution des dons des bienfaiteurs- où elle a donné le coup d’envoi d’une caravane de solidarité ciblant 88 zones d’ombre, avec la distribution de prés de 3.400 colis alimentaires au profit de familles nécessiteuses, impactées par le confinement sanitaire, imposé à la wilaya.


Lire aussi: Solidarité/Ramadhan : 22 milliards de DA en faveur de plus de 2 millions de familles


Sur place, un exposé lui été présenté sur les opérations de solidarité.

Selon les informatisons fournies à la ministre, la wilaya compte prés de 72.000 familles nécessiteuses, à travers ses zones d’ombre, ciblées par le programme de solidarité nationale.

Sur ce total de familles ciblées, prés de 37.000 ont bénéficié, à ce jour, de colis alimentaires, dont 17.000 colis financés par le fonds de la wilaya, et le reste par des bienfaiteurs.

Mme. Krikou s’est, par la suite, rendue au foyer de l’enfance assistée de Boumerdes, où elle s’est enquis des conditions de prise en charge (pédagogique et psychologique) de la vingtaine d’enfants, âgés de moins de 18 ans, accueillis au niveau de la structure.

A Boudouaou, Nord de Boumerdes, la ministre a inspecté le centre des associations de la société civile, activant dans la collecte des dons des bienfaiteurs et leur distribution aux familles nécessiteuses et impactées par le confinement sanitaire, à travers la commune.

Sur place, elle a visité de nombreux ateliers, où des jeunes bénévoles s’attelaient à la confection de masques médicaux de différents types, ainsi que des vêtements de protection destinés aux staffs médicaux, entre autres.

Crise du covid-19: la société civile, un partenaire actif du secteur de la solidarité
  Publié le : jeudi, 30 avril 2020 08:59     Catégorie : Société     Lu : 13 foi (s)   Partagez