Genève - La couverture sanitaire devra doubler au niveau mondial d’ici à 2030, et les pays doivent consacrer au moins 1% supplémentaire de leur produit intérieur brut (PIB) aux soins de santé primaires, pour que les cibles fixées en 2015 dans le domaine de la santé soient atteintes, au niveau mondial, selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

BISKRA- Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière, Mokhtar Hasbellaoui, a affirmé samedi à Biskra que la couverture sanitaire globale constitue "un élément fondamental du développement durable".