TICAD 7: les efforts de l'Algérie dans la prise en charge de la santé du citoyen présentés

Publié le : jeudi, 29 août 2019 13:36   Lu : 7 fois
TICAD 7: les efforts de l'Algérie dans la prise en charge de la santé du citoyen présentés

YOKOHAMA (Japon) - La délégation algérienne participant aux travaux de la 7ème Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique (TICAD 7) a présenté, jeudi à Yokohama, un exposé sur "la santé et l'alimentation", mettant en exergue les efforts de l'Algérie en matière de prise en charge de la santé du citoyen et du développement du système de santé.

Dans ce cadre, il a été souligné que l'Algérie "a consacré, dans sa constitution, que la santé est un droit fondamental au citoyen algérien, ce qui a amené à la réalisation et au développement des structures et infrastructures dans ce secteur, voire le soutien constant aux ressources humaines et au développement du système de la santé".

Lors de la présentation de l'exposé, il a été question de mettre en exergue les efforts consentis dans le domaine de prise en charge de la santé du citoyen, conduisant "à une évolution remarquable dans la moyenne d'âge chez l'individu, passant de 47 ans au lendemain de l'indépendance à 77,6 ans en 2017".

A ce propos, "le taux de mortalité infantile a reculé de 37 pour mille en 2000 à 22 pour mille en 2017".

Concernant la santé maternelle, "l'Algérie oeuvre toujours à diminuer le taux de mortalité et s'apprête aujourd'hui a élaborer un plan quinquennal autour de cet objectif pour 2020 et 2024 ainsi que des programmes de développement durable".

Il a été question également de "l'engagement de l'Algérie à adopter les initiatives internationales et régionales, à l'image de la stratégie mondiale pour la santé de la femme, de l'enfant et de l'adolescent (2016 - 2030), ainsi que l'initative relative à la réduction du taux de mortalité maternelle en Afrique".

Le programme élargi de vaccination a permis à l'Algérie de "réduire le taux d'atteinte et de mortalité et d'éradiquer des maladies telles que l'urétérite et le tétanos maternel et néonatal"

Pour ce qui est des maladies transmissibles, l'Algérie a adopté un plan pour éradiquer définitivement les épidémies du VIH, la tuberculose, et le paludisme (malaria) à l'horizon 2030".


Lire aussi : TICAD7: l'investissement et les ressources humaines parmi les principaux thèmes au deuxième jour des travaux


L'exposé a mis en avant les efforts consentis par l'Algérie pour lutter contre le paludisme (malaria) ayant abouti a des résultats probants, rappelant que l'Algérie a obtenu la certification de l'élimination de cette maladie de l’Organisation mondiale de la santé (OMS)".

Concernant la prévention en générale, l'Algérie "envisage l'adoption d'un plan quinquennal 2020-2024 à même de renforcer  le système de surveillance de maladies épidémiques ainsi que le mécanisme de gestion des risques à dimension épidémiques internationales".

L'Algérie a déployé "des efforts considérables dans le secteur de la santé à savoir, la formation des médecins venant des pays africains et frères", a rappelé l'exposé.

S'agissant de la solidarité avec les pays africains, l'exposé a mis en avant l'apport de l'Algérie aux pays africains lors des crises alimentaires et des catastrophes naturelles".

TICAD 7: les efforts de l'Algérie dans la prise en charge de la santé du citoyen présentés
  Publié le : jeudi, 29 août 2019 13:36     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 7 foi (s)   Partagez