Création d’un réseau nord-africain pour la préservation de la tortue marine  

Publié le : dimanche, 28 juillet 2019 14:44   Lu : 8 fois
Création d’un réseau nord-africain pour la préservation de la tortue marine   

ORAN- Un réseau nord-africain pour la préservation de la tortue marine a été récemment constitué avec pour objectif de contribuer à la préservation de cette espèce emblématique de la méditerrané en voie d’extinction, a-t-on appris dimanche de membres de ce réseau.

Le réseau regroupe des associations, des chercheurs et des universitaires d’Algérie, de Tunisie, du Maroc, de Lybie et d’Egypte, a indiqué à l’APS le Dr Mouloud Benabdi, chercheur de l’université d’Oran, spécialiste de la biologie marine et membre de l’association écologique marine "Barbarous", partie prenante de ce nouveau réseau.

Le réseau a été constitué suite à une réunion d’institutions et d’associations nord-africaines actives dans le domaine de la préservation des tortues marines, organisée à Tunis les 16 et 17 juillet dernier à l’initiative du Fonds mondial de la nature (WWF).

En effet, la tortue marine est une espèce vulnérable et protégée internationalement. Des échouages de cet animal marin sont souvent relevés sur les côtes algériennes. Ces tortues sont souvent blessées par les hélices de bateaux ou prises par erreur dans les filets des pêcheurs.

"Il est très important que les associations jouent leur rôle pour sensibiliser sur la nécessité d’œuvrer à la protection et à la préservation de cette espèce", a souligné M. Benabdi, ajoutant que le réseau s’est fixé plusieurs objectifs, à savoir l’échange d’expériences, le renforcement des capacités des membres dans le domaine de la conservation des tortues marines et le développement d’une stratégie concertée de conservation des tortues marines.


Lire aussi :  DGF: création d'un fichier national pour l'identification Animale 


Il s’agit par ailleurs de constituer une force d’aide mais aussi de pression sur les gouvernements pour l’application de la loi et le respect des engagements internationaux pour la conservation des tortues marines et appuyer la recherche de financements pour développer des actions de conservation.

En tant que parties intégrantes de l'écosystème marin, les tortues sont des indicateurs de la vitalité de l'environnement marin dans son ensemble, ce qui signifie que leur extinction devrait susciter de sérieuses préoccupations concernant la santé des océans, a souligné le même spécialiste.

Etant des espèces migratrices, leur protection nécessite de préserver de multiples habitats et écosystèmes. Cette protection est une responsabilité partagée de tous les pays côtiers, a-t-il ajouté.

Création d’un réseau nord-africain pour la préservation de la tortue marine  
  Publié le : dimanche, 28 juillet 2019 14:44     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 8 foi (s)   Partagez