Hadj 2018: les malades chroniques invités à s’approvisionner en médicaments nécessaires

Publié le : mardi, 31 juillet 2018 17:26   Lu : 1 fois
Hadj 2018: les malades chroniques invités à s’approvisionner en médicaments nécessaires
Photo APS Archives

MEDINE (Arabie Saoudite) - Le président de la commission médicale de la mission algérienne de Hadj et de la Omra, Abdelmalek Saïdi, a invité mardi à partir de Médine (Arabie Saoudite) les hadjis algériens atteints de maladies chroniques "à s’approvisionner des quantités nécessaires de médicaments avant de quitter l’Algérie".

Depuis le 25 juillet, date d’arrivée du premier groupe de hadjis algériens, "il a été relevé que nombre de pèlerins atteints de maladies chroniques ont omis de ramener la quantité de médicaments indispensables (pour leur santé) couvrant leur séjour dans les deux Lieux saints", a indiqué M. Saïdi dans une déclaration à l’APS.


Lire aussi: Mission médicale: des orientations en vue d'une meilleure prise en charge des hadjis 


Il a également assuré que la commission "prend en charge les malades avec les quantités de médicaments en sa disposition", estimant que les malades chroniques, à l’instar de ceux souffrant de diabète et d’hypertension, "nécessitent de grandes quantités de médicaments."

La commission médicale algérienne tient à Médine son siège principal réservé aux cas les plus critiques, et dispose de deux annexes à l’hôtel "Ezzouar" et "El Makarim", en plus d’une unité médicale ambulante pouvant se rendre à n’importe quel hôtel occupé par des hadjis algériens, a expliqué le même responsable.

La délégation médicale de la mission algérienne se compose de nombreux médecins dont quatre généralistes, des spécialistes en cardiologie, en médecine interne, en psychiatrie et en réanimation.

Les hadjis ayant bénéficié de soins, dont des diabétiques et des hypertendus, ont exprimé leur satisfaction quant au niveau des prestations assurées par les médecins algériens.


Lire aussi: Hadj 2018: la Protection civile mobilise 200 agents pour accompagner les pèlerins


Le premier groupe, fort de 37.000 hadjis, avait quitté le territoire national en direction des Lieux saints de l’Islam le 25 juillet.

Dès l’arrivée des premiers contingents de hadjis, le comité des fetwas, présidé par Mohamed Omar Hassani, a entamé une série de conférences et de rencontres au profit des invités d'Allah Le Très Miséricordieux afin de répondre à leurs interrogations et à leurs préoccupations et d'orienter leur attention sur les modalités devant leur faciliter l’accomplissement des rites du Hadj.

Hadj 2018: les malades chroniques invités à s’approvisionner en médicaments nécessaires
  Publié le : mardi, 31 juillet 2018 17:26     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 1 foi (s)   Partagez