Print this page

Plus de 6.500 enfants trisomiques bénéficient de programmes de prise en charge psychopédagogique

Publié le : mercredi, 21 mars 2018 09:58   Lu : 58 fois
  • Partagez

ALGER - Plus de 15.700 enfants handicapés mentaux bénéficient des programmes de prise en charge psychopédagogique spécialisée, tracés par le ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, dont 6.509 enfants trisomiques, dans le cadre de la stratégie visant la facilitation de l'insertion sociale de cette frange, a indiqué le Directeur de l'Education et de l'Enseignement spécialisés auprès du ministère, Lebsari Abdelyamine.

Dans une déclaration à l'APS, à la veille de la Journée mondiale de la Trisomie 21, M. Lebsari a indiqué que le ministère avait pris plusieurs mesures pour garantir la prise en charge psychopédagogique spécialisée au profit de 15.738 enfants handicapés mentaux durant l'année scolaire 2017-2018, dont 5.779 enfants trisomiques, et ce à travers un réseau institutionnel composé de 152 établissements spécialisés relevant du secteur de la solidarité nationale, répartis à travers le territoire national.

Il s'agit également de 730 enfants trisomiques inscrits au niveau des établissements scolaires relevant du secteur de l'Education nationale, encadrés par des instituteurs spécialisés du secteur de la Solidarité nationale.

En vertu de la loi relative à la protection et la promotion des personnes handicapées, le ministère a adopté une stratégie pour garantir aux enfants handicapés le droit à l'éducation et à l'enseignement et prendre en charge les enfants handicapés mentaux, notamment les trisomiques âgés de 3 à 18 ans, au niveau des centres psychopédagogiques relevant du secteur, a ajouté M. Lebsari.

Le même responsable a souligné que l'insertion des enfants handicapés dans des classes spéciales au niveau des établissements scolaires était au préalable limitée seulement aux enfants atteints d'une déficience sensorielle, mais elle a été élargie pour englober les enfants atteints d'une déficience mentale légère et ce suivant l'arrêté interministériel de mars 2014 signé entre les ministères de la Solidarité nationale et de l'Education nationale fixant les modalités d'ouverture des classes spéciales.

A ce propos, M. Lebsari a estimé que les classes spéciales ouvertes au niveau des établissements éducatifs avaient augmenté à 605 classes durant l'année scolaire 2017-2018, soit une hausse de 150 classes par rapport à l'année passée. Ces classes accueillent 3.545 enfants atteints d'une déficience mentale légère dont près de 1.000 enfants autistes et 730 autres trisomiques.

Pour une meilleure prise en charge de cette frange de la société, le ministère a élaboré un programme de formation au profit du personnel de ce domaine en vue d'acquérir les compétences et qualifications requises pour que cette opération soit réussie, auquel s'ajoute des guides spécialisés.

En vue de combler le déficit en termes d'encadrement des établissements spécialisés, le ministère de la solidarité nationale a bénéficié de 6.356 postes dans le cadre du dispositif d'aide à l'insertion professionnelle (DAIP) relevant du programme de l'Agence nationale de l'emploi (ANEM) ou le dispositif d'aide à l'insertion sociale relevant de l'agence de développement social, a-t-il dit.

Par ailleurs, le même responsable a relevé que le secteur soutenait le mouvement associatif activant dans le domaine de prise en charge des enfants handicapés et encourageait les associations à ouvrir des centres spécialisés pour la prise en charge des enfants handicapés mentaux.

"Il est procédé actuellement à l'évaluation des programmes retenus en termes de prise en charge précoce des enfants handicapés, notamment mentaux", a-t-il ajouté soulignant que plusieurs mécanismes au titre de la stratégie du secteur "visent l'insertion sociale et professionnelle de cette frange à travers les centres de formation professionnelle de manière à acquérir les compétences et qualifications requises ou à travers les fermes pédagogiques relevant du mouvement associatif".

Plus de 6.500 enfants trisomiques bénéficient de programmes de prise en charge psychopédagogique
  Publié le : mercredi, 21 mars 2018 09:58     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 58 foi (s)   Partagez