Echange interarabe-audio-visuel: 13.000 informations télévisées et 9h de diffusion radiophonique en 2017

Publié le : lundi, 26 février 2018 10:48   Lu : 1 fois
Echange interarabe-audio-visuel: 13.000 informations télévisées et 9h de diffusion radiophonique en 2017

ALGER- L'échange interarabe en matière d'audio-visuel a dépassé, l'année dernière, 13.000 informations télévisées et 9 heures de diffusion radiophonique, a indiqué, dimanche à Alger, le directeur général de l`Union des Radios et Télévisions arabes (ASBU), Abderrahim Slimane, mettant l'accent sur l'impératif de promouvoir la coopération arabe dans ce domaine pour relever les défis de l'heure.

Intervenant lors des travaux de la réunion périodique annuelle commune entre les coordinateurs radio et télévision, les ingénieurs en télécommunication et les techniciens des stations terrestres des télévisions et radios arabes, qui se tiennent à Alger, M. Slimane a fait état d'un bilan "satisfaisant" de la coopération en matière d'audio-visuel pour l'année 2017, marqué par l'échange de plus de 13.000 informations télévisées et 9h de diffusion radio, avec un taux d'exploitation supérieur à 60%".

L'année 2017 a été marquée en outre par la transmission de plus de 80 événements internationaux et 50 programmes dans divers domaines (sportif, culturel, politique et économique) avec une haute qualité technique" a-t-il précisé.

Le même responsable a rappelé que l'échange médiatique à la concrétisation duquel veille l'Union des radios des états arabes (ASBU) ne se limite pas à la zone arabe mais englobe aussi les Unions régionales et internationales, "partant de l'attachement à une large diffusion de l'information arabe".

Soulignant, à ce propos, l'importance de la coopération interarabe, M. Slimane a indiqué que cette dernière nécessitait l'adaptation à l'évolution numérique pour relever les défis et remporter les paris de l'heure.

Par ailleurs, il a évoqué l'appui de l'Algérie à la coopération arabe en assurant les infrastructures et les conditions garantissant le fonctionnement de ses institutions, y compris sa décision de gérer le nouveau siège du Centre arabe d'échange d'informations et de programmes (AEIP), dont elle a offert à titre de don le terrain sur lequel il a été édifié. "Cette prise en charge privilégiée a servi le bon management de cet organe en assurant les moyens à ses adhérents pour accomplir pleinement leurs missions conformément aux normes internationales, a-t-il ajouté.


Lire aussi: Audio-visuel: Kaouane pour un regroupement professionnel dans le monde arabe


Evoquant, le domaine de la formation, il a indiqué que l'académie de formation en médias (Tunisie) avait organisé, depuis sa création, 19 sessions de formation (animation et technique) au profit de 241  professionnels.

A rappeler que le Ministre de la Communication, Djamal Kaouane avait plaidé, dimanche à Alger, pour un regroupement des professionnels de l'audio-visuel dans le monde arabe pour être au diapason de la révolution numérique et pour davantage de rapprochement en vue de faire face aux  programmes subversifs qui menacent leurs sociétés.

Kaouane avait souligné, également, le rôle des professionnels de ce secteur dans le soutien du rapprochement interarabe dans le domaine de l'information et des services audio-visuelles pour les mettre au service d'une diffusion optimale de l'information et une appréhension juste des problèmes posés à travers "la promotion de la langue du dialogue et de la tolérance et la lutte contre les menaces qui planent sur nos sociétés du fait de programmes subversifs", mettant en avant le caractère sensible que revêt leur position professionnelle et le rôle qui leur incombe pour être au service des question décisives de la Nation.  

S'adressant aux professionnels du secteur, M. Kaouane leur a rappelé "la grande responsabilité" qui leur incombe dans la recherche de l'information exacte et sa diffusion en temps opportun à travers l'ensemble du monde arabe.

Treize (13) Radios et treize (13) Télévisions représentant plusieurs pays, dont l'Egypte, l'Irak, le Qatar, la Tunisie, les Comores et Djibouti, participent aux travaux de la Réunion annuelle des coordonnateurs des Radios et Télévisions arabes (ASBU) abrités par l'Algérie.

En application des recommandations de la commission permanente de la radio relevant de l'ASBU, le Centre arabe d'échange d'informations et de programmes entend, cette année, trouver une nouvelle formule pour passer à la libre circulation de l'information (Free Flow) pour une diffusion en temps réel.

Créé en 1980 et inauguré en 1987 à Alger, le Centre arabe d'échange d'informations et de programmes vise à "promouvoir l'information dans les télévisions arabes par l'échange d'informations entre les instances membres et l'établissement des bases et des règles de cet échange".

 

Echange interarabe-audio-visuel: 13.000 informations télévisées et 9h de diffusion radiophonique en 2017
  Publié le : lundi, 26 février 2018 10:48     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 1 foi (s)   Partagez