Hamel met en avant l'importance des journées de formation médico-chirurgicales

Publié le : mercredi, 03 janvier 2018 20:20   Lu : 1 fois
Hamel met en avant l'importance des journées de formation médico-chirurgicales
Photo APS

ALGER - Le Directeur général de la Sûreté nationale, le général major Abdelghani Hamel a mis en avant, mercredi à Alger, l'importance des journées médico-chirurgicales qui ont vu la réalisation d'une intervention chirurgicale sur le ronflement et l'apnée du sommeil avec la participation de médecins d'Algérie, d'Egypte et d'Espagne.

Télédiffusée via les nouveaux moyens des TIC, cette intervention chirurgicale "première du genre en Algérie a permis aux médecins des différents établissements hospitaliers relevant de la Sûreté nationale de découvrir les méthodes et techniques utilisées dans la chirurgie du ronflement et de l'apnée du sommeil", a déclaré à la presse le général major Hamel à l'occasion de l'inauguration du service d'urgences médicales de l'Hôpital de la sûreté nationale "Les Glycines" et l'inspection du service de diagnostic des maladies respiratoires, cardiaques et rhumatismales au niveau du Centre de médecine sociale relevant de la sûreté nationale.


Lire aussi: DGSN: journées de formation sur la chirurgie du ronflement et de l'apnée du sommeil 


Cette expérience a permis également de "faire le point sur les nouveaux moyens utilisés dans la chirurgie, le diagnostic et le traitement de ces maladies afin de proposer des prestations sanitaires au diapason des développements survenant dans le monde de la médecine", a ajouté le DGSN, rappelant que des médecins d'Egypte et d'Espagne avaient été sollicités pour profiter de leur expérience dans ce domaine.

L'intervention, qui s'inscrit dans le cadre du programme de formation mis sur pied par la sûreté nationale, a pour objectif d'améliorer "le niveau des médecins et des spécialistes en matière de prise en charge des éléments de la sûreté nationale", a souligné le général major Hamel, précisant que ces journées de formation se poursuivront jusqu'au 11 janvier.

Evoquant la question de l'amélioration de la prise en charge des accidents vasculaires cérébrales (AVC), le DGSN a indiqué "nous essayons de prendre en charge les éléments de la sûreté nationale, notamment en matière de problèmes de santé professionnels", soulignant que le corps de la police compte parmi ses rangs des experts, des médecins et des spécialistes qui veillent sur la santé des malades, notamment ceux ayant été victimes d'AVC.

Hamel met en avant l'importance des journées de formation médico-chirurgicales
  Publié le : mercredi, 03 janvier 2018 20:20     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 1 foi (s)   Partagez